Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

À quoi servent vos impôts ? Les services rendus par le Département

publié le 25.03.2016
Zoom sur 5 services rendus aux Bretilliens par le Département. © Barbedor

Hervé et Soizic Le Gall ont deux enfants. Ils habitent une petite maison à Pipriac. En 2016, ils vont payer une taxe sur le foncier bâti de 230 € (part départementale). En échange, que fait le Département pour eux ? Zoom sur le coût réel de cinq services qu'il prend intégralement en charge.

Les impôts, c’est le sujet qui fâche. Mais que serait une vie sans impôts ? Une vie où l’on paierait le prix réel des choses et des services tels que l’école, les soins, ou les transports… Où l’on ne paierait plus en tant que citoyen mais comme usager d’un service : un péage pour entrer dans un espace naturel, un autre pour emprunter la moindre route à quatre voies ; un prix élevé pour aller au spectacle ou à la bibliothèque…
 

Sur la route

 Barbedor


Avec l’aménagement de la 2x2 voies Rennes-Redon par le Département, Hervé Le Gall gagne 5 minutes pour aller travailler à Rennes. Surtout, le trajet est beaucoup plus sûr : il se produit cinq fois moins d’accidents sur une 2x2 voies. Une liaison quotidienne (200 jours) sur un même itinéraire doté d’un péage lui coûterait environ 1850 € par an. Sur l’aire de covoiturage du Fouteau, aménagée par le Département, Hervé retrouve Françoise et Roger. Ils partagent leur voiture à tour de rôle, ce qui leur fait économiser plus de 500 € de carburant par an.

 

Dans le car illenoo

 © Barbedor


Soizic Le Gall n’a pas de voiture. Elle prend régulièrement la ligne 10 des cars illenoo pour se rendre de Pipriac à Guichen (6,60 € l’aller-retour , abonnement mensuel). Le prix du billet ne correspond qu’à 23 % du coût réel du transport. Le reste est supporté par le Département. Celui-ci a consacré 11,9 millions d’euros en 2015 au fonctionnement des 29 lignes qui desservent 159 communes.

Dans les transports scolaires

 © Barbedor

Pour se rendre au collège public de leur secteur à Maure-de-Bretagne, Louise et Paul prennent chaque jour le car scolaire. Une carte de transport scolaire coûte 110 € (année scolaire 2015-201 6). Reste à la charge du Département 788 € par élève.

Au collège

 © Barbedor

Louise est en 3e et Paul en 6e au collège public du Querpon à Maure-de-Bretagne. Une année scolaire au sein d’un collège représente une dépense de 1237 € par élève pour le Département (sans compter le salaire du personnel d’entretien des collèges). Le Département consacre 45 millions d’euros à l’éducation, c’est-à-dire au fonctionnement des collèges, à leur rénovation et à leur extension, ainsi qu’à toutes les politiques éducatives qu’il a mises en oeuvre : Orientibus, Vivre son collège autrement, l’internat de respiration…

L’allocation personnalisée d'autonomie (APA) pour les personnes âgées

 © Barbedor

La mère d’Hervé Le Gall vit seule. Elle déclare un revenu brut global de 1 800 € par mois. Elle bénéficie de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) qui lui permet d’avoir recours à une aide à domicile plusieurs fois par semaine. Le montant de son allocation est calculé en fonction de son degré de perte d’autonomie, de son niveau de ressources (barème national) et de l’aide dont elle a besoin. Mme Le Gall est en GIR 4 (la plus grande perte d’autonomie correspondant au GIR 1, sur une échelle de 1 à 6. Les personnes en GIR 5 et 6 ne peuvent prétendre à l’APA). Pour pouvoir rester à son domicile, elle a besoin de 28 heures d’aide par mois. Le Département lui octroie une allocation de 360.25 € par mois.

Illustrations : Barbedor