Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Avec le Lab'itinérant des collèges, le numérique c'est pas sorcier

publié le 26.04.2017
Avec le Lab'itinérant et les Petits débrouillards, les collégiens expérimentent les nouveaux usages du numérique.

S'initier à l'impression 3D, programmer des robots, maîtriser les médias sociaux... Le Lab'itinérant des collèges du Département est lancé ! Du 25 avril au 16 mai, huit établissements bretilliens accueillent ce laboratoire éducatif d'expérimentation et de fabrication numérique.

Les premiers ateliers ont eu lieu le 25 avril au collège de la Binquenais à Rennes. Pendant cinq semaines, le camion orange du Lab itinérant va sillonner le nord du département. A son bord, deux animateurs scientifiques de l'association d'éducation populaire les Petits Débrouillards et au programme, quatre ateliers pour entrer de plain pied dans l'univers du numérique et de ses nouveaux usages.
 

Un Lab ? C'est quoi

Des séances dédiées à l'expérimentation et au « faire soi-même » : quoi de mieux pour s'accoutumer au numérique et profiter de ses outils pour valoriser les apprentissages ? Le Lab'itinérant, c'est un véhicule aménagé, un espace d'animation sous tentes, deux imprimantes 3D, une quinzaine d'ordinateurs mais aussi des planches à papier. Avec lui, les collégiens vont se frotter à la programmation de robots, construire leur propre réseau social, modéliser et imprimer des objets en 3D ou cartographier leur quartier. « L’ambition du Département est d’accroître les usages éducatifs du numérique dans les collèges. Cela passe par le raccordement des collèges au réseau internet à très haut débit mais aussi par des expérimentations pédagogiques, telles ce Lab'itinérant, permettant aux collégiens de développer leur culture et leur citoyenneté numériques », précise Damien Bongart, Vice-président du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine, délégué aux usages du numérique.

Deux robots et des imprimantes 3D

Avec Soizic, la robote mobile en papier, et Thymio, la petite base roulante interactive dotée de capteurs, les élèves découvrent ou approfondissent la programmation sur carte électronique ou sur logiciel. Côté impression 3D, c'est la modélisation et la fabrication qui prime. Une ressource précieuse pour les enseignements de technologie, d’arts plastiques ou de géographie. De quoi imaginer la conception d’une maquette 3D du quartier ou des environs du collège.

Internet : s'interroger et contribuer

Profiter des savoirs versés sur le web, c'est bien. S'interroger sur la source des contributions, c'est indispensable. En contribuant eux-mêmes à la production de contenus type wikipedia, les collégiens verront s'éclairer des aspects de la production de l'information. En fabriquant leur propre réseau social, sans ordinateur, ils reviendront également sur le fonctionnement de Facebook. En participant à une « carto partie », les collégiens vont aussi enrichir la collecte d’informations sur OpenStreet map, un projet international fondé en 2004 pour créer une carte « libre » et partageable du monde. Au programme, recueillir leurs vécus et géolocaliser des lieux « clés » aux abords du collège. Un coup de projecteur sur l'une des possibilités du web : l'accès libre à des informations collectées par les citoyens.
 

Développer une offre éducative innovante

Action expérimentale, le Lab itinérant est une action phare du Plan numérique éducatif du Département voté par l'assemblée départementale en septembre 2016. Au total, dix journées sont organisées dans huit collèges bretilliens à Rennes, Fougères, Saint-Georges de Reintembault, Saint-Aubin du Cormier, Antrain et Tremblay. Avec ce plan, « le Département veut accroître les usages éducatifs du numérique dans les collèges. Ce Lab est un moyen d'offrir à chacun la possibilité de s'approprier ces techniques », a précisé Damien Bongart  devant les collégiens rennais. Au total, 18,5 millions d'euros sont dédiés à l'ensemble du plan.