Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

L’accueil par un assistant maternel, premier mode de garde

publié le 22.08.2017
L’accueil familial, premier mode de garde des petits Bretilliens © Edi El Boughanmi

L’accueil au domicile des assistants maternels constitue le premier mode de garde des jeunes enfants du département. En Ille-et-Vilaine, le conseil départemental veille à accompagner au mieux les professionnels mais aussi les parents.

Les Départements sont chargés de délivrer les agréments des assistants maternels. Cette autorisation administrative, renouvelée tous les cinq ans, leur permet d’accueillir de un à trois enfants à leur domicile. Les assistants maternels sont alors directement employés par les parents et bénéficient d’un certain nombre de droits : salaire minimum, congés payés, couverture sociale, formation…
 
Une fois cet agrément délivré, les conseils départementaux ont la responsabilité  d’en assurer le contrôle : ils veillent à ce que les conditions favorables d’exercice soient maintenus. Un rôle essentiel : « Les premières années de vie d’un enfant sont très importantes pour son développement psycho-moteur. Il est essentiel qu’il puisse être pris en charge dans de bonnes conditions », explique Mireille Massot, 1re vice-présidente, chargée de l’accueil des jeunes enfants.

Formation

Conscient et reconnaissant de la qualité d’accueil de ces professionnels, le conseil départemental d’Ille-et-Vilaine s’investit pleinement dans sa mission. Chargé d’organiser la formation initiale des assistants maternels, il dispense 136 heures de formations au lieu des 120 heures obligatoires. Il met à leur disposition une mallette documentaire, sensibilise à la prévention et aux gestes qui sauvent. « Nous voulons qu’ils soient de vrais professionnels et qu’ils se positionnent au mieux », explique Mireille Massot.

Un site Internet

Pour promouvoir ce type de garde, le conseil départemental d’Ille-et-Vilaine a mis en place un site internet pratique, www.assistantsmaternels35.fr. Véritable colonne vertébrale de la démarche du Département, il délivre une multitude d’informations aux professionnels et aux parents (devenir assistant maternel, trouver un assistant maternel, le rémunérer, bénéficier d’aides, faire sa déclaration Pajemploi, etc.). « Cela correspond à notre volonté de reconnaître le professionnalisme des assistants maternels, explique Mireille Massot. Si cette exigence doit être bien intégrée par ceux qui se dirigent vers ce métier, elle doit l’être tout autant par les parents. »
 

Chiffres

Quelque 17 000 enfants bretilliens sont accueillis au domicile des assistants maternels contre seulement 3500 en structure collective. Le département compte près de 11 000 professionnels. Le conseil départemental accorde chaque année près de 950 agréments.