Haut de page
Espace naturel à Martigné-Ferchaud - Eancé

L’étang de la Forge : une invitation à la promenade et à l’observation de la nature

Etang de la Forge, Martigné-Ferchaud - Eancé
Etang de la Forge © Département d'Ille-et-Vilaine

Au sud-est du département, l’étang de la Forge accueille chaque année des milliers d’oiseaux migrateurs. Des sentiers piétonniers et des zones de pêche invitent à découvrir cet espace naturel sensible.

 
L’étang de la Forge s’étire sur le cours du Semnon, un affluent de la Vilaine. De la fin du XVIIe à la fin du XIXe siècle, il était exploité pour actionner la soufflerie des forges et du haut-fourneau de Martigné-Ferchaud construits par René Saget, maître de forge dans le pays de Châteaubriand. La commune produisait alors des gueuses de fonte destinées à la grosse industrie nantaise et du fer pour les artisans et fabricants de clous. Cette activité entraîna une modification de l’étang qui doubla de superficie.
 
Peupliers, saules roux-cendrés ou chênes pédonculés dominent la rive sud de l’étang de la Forge tandis qu’au nord, sur les hauteurs, la végétation plus dense est composée de chênes, d’ajoncs, de genêts et de fragons petit houx. Elle débouche en contrebas sur une zone inondable bordée de saules. La roselière et les pelouses amphibies colonisent les bords d’étang et en particulier sa partie la plus à l’est, offrant un habitat de choix pour des espèces végétales patrimoniales comme l’étoile d’eau, la littorelle à une fleur, la pulicaire commune, le souchet de Micheli ou la gratiole officinale. En hiver, l’étang attire de nombreuses espèces d’oiseaux aquatiques à la recherche d’algues, d’invertébrés ou de poissons. C’est par exemple le cas du canard siffleur, de la sarcelle d’hiver, du grand cormoran et de la mouette rieuse. Ils cohabitent avec le canard colvert, la foulque macroule et la gallinule poule d’eau présents toute l’année sur le site. Les berges sont également arpentées par des échassiers : bécassine des marais, vanneaux huppés, héron cendré...
 
Le Département gère 47 hectares de ce plan d’eau et milieux périphériques (boisements, prairies, …). Il préserve notamment une partie classée en réserve ornithologique et organise la fréquentation du site par des aménagements comme des sentiers piétonniers et des aires de stationnement.
 

Accès

En voiture : par la RD 53 qui relie Martigné-Ferchaud à Eancé.
 

A proximité

L’étang de Marcillé-Robert
Le parc de Piré-sur-Seiche
Le site mégalithique de la Roche aux Fées à Essé
Le parc Boisnard à Ercé-en-Lamée
Le Musée Edouard Mahé à Retiers
La cité médiévale de La-Guerche-de-Bretagne