Haut de page
Espace naturel à Piré-sur-Seiche

Le parc du château des Pères à Piré-sur-Seiche, témoignage vivant du pastoralisme au XIXe siècle

mésange bleue, parc du château des Pères, Piré-sur-Seiche
La mésange bleue présente dans le parc de Piré-sur-Seiche © Emmanuel Bertier

D’une superficie de 50 hectares, le site du Parc du château des Pères à Piré-sur-seiche est situé à 25 km au sud-est de Rennes. Ses prairies, ses boisements, ses vergers et son étang offrent un paysage pastoral typique.

 
Situé sur l’emplacement du manoir féodal du Plessis-Guériff, le château a été restauré en 1818 et son parc dessiné à la même époque. Partiellement détruit en 1432, pendant la guerre de Cent Ans, le château actuel date de 1722. Il conserve une aile du XVe siècle qui est encore visible.
 
Le parc est typique du XIXe siècle. Ses prairies ceinturées de haies bocagères, ses boisements, son étang, ses vergers à pommiers et ses arbres séculaires (chênes pédonculés, érables sycomores, marronniers, charmes…) composent le paysage. Le parc abrite 12 espèces de chauve-souris sur les 21 présentes en Bretagne, toutes protégées, telles que le grand murin, le murin de Bechstein, le murin de Natterer, la noctule coùmmune ou la barbastelle d’Europe. Les boisements sont les lieux de vie de nombreux passereaux (mésange nonnette, mésange charbonnière, mésange bleue, grimpereau des jardins, sitelle torchepot) et de pics tels que le pic noir. L’épervier, le hibou moyen-duc et la chouette hulotte y demeurent également. L’étang, bordé d’une végétation importante (cardamine, laîche, menthe aquatique, renouée poivre d’eau, massette à feuille large…), est quant à lui arpenté par le héron cendré et la bergeronnette grise. Les mares, présentes au sein des prairies, sont fréquentées annuellement en période de reproduction par de nombreuses espèces d’amphibiens telles que le triton crêté, l’alyte accoucheur, le triton alpestre ou la rainette verte, alors que les prairies offrent des habitats de choix pour de nombreux papillons, libellules et criquets.
 
Propriétaire de 21 hectares dans la partie nord du site, le Département gère le parc depuis 1991. Il assure notamment l’élagage, la plantation de haies bocagères et l’entretien des vergers.  Une aire de stationnement et des chemins permettent au public d’apprécier pleinement ce patrimoine. Un troupeau de chevaux mulassiers du Poitou et de vaches Highland-Cattle assurent la gestion écologique du site. 
 
 

Accès

En voiture : par la RD 32 entre Piré-sur-Seiche et Boistrudan.
 

A proximité

Le château des Pères et le musée d’art africain
La Roche aux Fées
Le musée d’art et tradition populaire
Le menhir « la Pierre des Fées » 
Le château et la petite cité de caractère de Châteaugiron
L’étang de Marcillé-Robert
L’étang de La Forge à Martigné-Ferchaud
Le bois de Soeuvres à Vern-sur-Seiche