Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

La solidarité avec les personnes âgées : le droit à une vieillesse heureuse

publié le 21.11.2016
© Franck Hamon

Le Département pilote la politique de prise en charge des personnes âgées, en favorisant le maintien à domicile et en soutenant les conditions d’accueil dans les établissements.

Aujourd’hui en Ille-et-Vilaine, les plus de 75 ans sont environ 84 000 (soit 8.3% de la population totale) et leurs rangs ne cessent de s’élargir. D’ici 2030, il devrait y avoir près de 42% de personnes âgées dépendantes de plus. Le Département est aux côtés de nos aînés en perte d’autonomie puisqu’il est, de par la loi, le chef de file de leur prise en charge. L’idéal qu’il défend : permettre à ces personnes de vieillir le mieux possible, dans l’endroit de leur choix, quels que soient leurs revenus.

Sa politique vise à faire progresser simultanément :

  • le maintien à domicile,  en développant les services à domicile et les alternatives à l’hébergement collectif (logements adaptés et accueil familial) ;
  • l’accueil dans les établissements, en veillant toujours à limiter le reste à charge pour les personnes aux revenus les plus faibles. 

Le Département en a fait une priorité politique et budgétaire : en 2016, il a consacré 117 millions d’euros aux actions en faveur des aînés, auxquels il faut additionner 5 millions d’investissements.
Ces grandes orientations ont été planifiées dans le cadre du "Schéma départemental en faveur de l'autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap", voté par l'assemblée départementale en janvier 2015. Il concerne la période 2015-2019.

Loi pour l’adaptation de la société au vieillissement : l'Ille-et-Vilaine participe à la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie des personnes âgées

La loi sur l’adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015 dote chaque département d’une conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées.

Cette conférence a pour mission de définir un programme coordonné de financement des actions de prévention, en complément des prestations légales ou réglementaires.

En Ille-et-Vilaine, la conférence des financeurs compte 19 membres :

  • 5 conseillers départementaux,
  • 2 membres de l’Agence régionale de santé (ARS),
  • 1 membre de la CARSAT,
  • 1 membre de la MSA,
  • 1 membre du RSI,
  • 5 membres des collectivités territoriales et EPCI,
  • 1 membre de l’Agence nationale de l’habitat,
  • 1 membre de la CPAM,
  • 1 membre de l’AGIRC-ARRCO,
  • 1 membre de la Mutualité française                                                                                                                                                                                  Le Département en assure la présidence, l’ARS et la CARSAT les vice-présidences.                                                                                                    En Ille-et-Vilaine cette instance est en place depuis novembre 2015, donc avant le vote de la loi, car ce département a été retenu, suite à un appel à candidatures du Gouvernement, pour être préfigurateur de la conférence des financeurs.


En savoir plus sur le site de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie