Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

La vallée du Couesnon, sillon vert et touristique

publié le 02.05.2017
La Vallée du Couesnon au printemps © Département d'Ille-et-Vilaine

Située entre Rennes, Fougères et Antrain, le site de la vallée du Couesnon s’étend sur près de 8 km dans un sillon du massif granitique. Randonneurs, adeptes de l’escalade et du canoë-kayak se retrouvent ici au cœur des versants boisés, des haies fleuries et des prairies ombragées.

Cours d’eau qui prend sa source en Mayenne et se jette dans la bais du Mont-Saint-Michel, le Couesnon s’étend sur près de 8 km entre Mézières-sur-Couesnon, Saint-Ouen-des-Alleux et Saint-Marc-sur-Couesnon. Il arrose une vallée encaissée où aurait stationné l’armée bretonne en 1488, la veille de sa défaite face à l’armée française à Saint-Aubin-du-Cormier. Au cœur du site s’élève le château de la Ville-Olivier, reconstruit en 1820, qui accueillit Napoléon lors d’une visite en Bretagne pour inaugurer la gare de Rennes. Les rives du Couesnon comptaient au XVIIe siècle une vingtaine de moulins à papier en raison de la qualité de l’eau, dépourvue de calcaire. Il reste aujourd’hui quatre vestiges de ces témoins de la vie rurale passée.
 


La vallée du Couesnon mêle prairies inondables sur le lit majeur de la rivière, taillis et bois sur les versants et zones agricoles sur le plateau. Sur les versants, principalement boisés de hêtres, de chênes et de châtaigniers, poussent l’aubépine, le frêne, le sureau, l’érable et le noisetier. Ils avoisinent au printemps avec les jacinthes et les luzules des bois. La présence de landes et de zones marécageuses participe aussi à la diversité floristique et faunistique du site. Insectes, batraciens et reptiles trouvent refuge dans les zones humides. La grenouille agile, l’orvet et le lézard vivipare fréquentent les prairies et les sous-bois humides tandis que la salamandre préfère les bois de feuillus. Les versants abritent de nombreux mammifères tels que des chevreuils, des blaireaux et des écureuils ainsi qu’une multitude d’oiseaux : rouge-gorge, pinson des arbres, mésange bleue, sittelle torchepot, pic épeiche, buse variable, etc. La rivière accueille quant à elle saumons, truites, chevesnes, anguilles ou vairons. 

Depuis 1983, le Département a acquis 140 hectares de parcelles et mis en place un plan de gestion des boisements afin de préserver et d’aménager le site. Quatre mares ont notamment été recréées et des chemins balisés invitent randonneurs pédestres ou équestres à découvrir la vallée. Face au château de la Ville-Olivier, un lavoir traditionnel a été rénové et un sentier mène à un rocher d’escalade. Le site accueille aussi chaque année des animations pédagogiques pour sensibiliser les collégiens à la préservation de l’environnement.
 

Accès

En voiture : la RD 102 qui relie Saint-Ouen-des-Alleux à Mézières-sur-Couesnon  

A proximité

  • Les chapelles Saint Sébastien de la Giraudaye et Saint Pierre de la Scardais (XVIIe) à Mézières-sur-Couesnon
  • L’église de Saint-Ouen-des-Alleux
  • L’église de Saint-Marc-du-Couesnon datant du XV au XVIe et la chapelle Saint Martin
  • Le bois de Rumignon à Saint-Aubin-du-Cormier
  • L’étang de Boulet à Feins