Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Agir face à la dégradation du marché de l'emploi

publié le 21.07.2016
Pôle accueil emploi du Rheu © D.R.

En temps de crise, l’accès à l’emploi est une priorité. L’insertion sociale est à ce prix. Le Département mobilise les acteurs de l’emploi pour maintenir grandes ouvertes les portes du marché du travail. 

Le taux de chômage en Ille-et-Vilaine est inférieur de longue date à la moyenne nationale. Preuve de l’engagement durable des collectivités et des entreprises en faveur de l’emploi. Peu importe : le chômage augmente. Face à la dégradation du marché de l’emploi, le Département reste actif.

Les Points accueil emploi (PAE)

Le Point accueil emploi (PAE) est un lieu d’information de proximité, ouvert à tous ceux qui cherchent un service d’accompagnement gratuit dans les domaines de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle. On y trouve des offres d’emploi, bien sûr, mais aussi des renseignements sur les métiers, les organismes, les droits et les prestations ouvertes aux demandeurs d’emploi. 

Il existe 32 PAE en Ille-et-Vilaine et 53 sites d'accueil du public qui bénéficient de l’aide financière du Département.
Dans chacune de ces structures de proximité, des professionnels formés accueillent et orientent le public - demandeurs d'emploi, salariés et entreprises - dans ses démarches d'insertion et de formation. Ils proposent une aide à la recherche d'emploi et la mise en relation des demandeurs d'emploi avec les entreprises.

La création d’activité

Le salariat n’est pas l’unique porte d’accès à l’emploi durable. La création d’entreprise est une alternative. C’est pourquoi le Département soutient des opérateurs qui accompagnent la création et la reprise d’entreprises et d’activités.

En Ille-et-Vilaine, ils s’appellent la Boutique de Gestion, l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE), Bretagne active, Elan créateur, Elan bâtisseur, le Club des créateurs et repreneurs d’entreprises, l'Union régionale des SCOP… Ces structures proposent aux demandeurs d’emploi des services d’accueil, d’orientation, d’hébergement et de financement qui leur permettent de réaliser leur projet de création d’activité, notamment sous forme coopérative.

Avec les jeunes

L’emploi des jeunes est une priorité du Département qui les accompagne dans leur insertion professionnelle.
Les jeunes bénéficiaires des minimas sociaux peuvent retrouver un emploi stable grâce aux contrats aidés et au Revenu de Solidarité Active (RSA). Ils peuvent aussi bénéficier d’une aide financière pour passer leur permis de conduire. 

 

L'emploi associatif

Depuis 2005, le secteur associatif bénéficie du soutien des collectivités pour pérenniser l’emploi de ses salariés. En 2014, le Département a participé au cofinancement des salaires et au maintien de 218 postes associatifs, répartis dans 155 structures.