Haut de page

Le Département s’engage pour la réussite éducative des collégiens

publié le
02/10/2017

En 2021, l’Ille-et-Vilaine devrait accueillir 3 000 élèves de plus qu’aujourd’hui dans les établissements publics. Pour faire face à ce défi démographique, l’Assemblée départementale a voté un plan d’actions : 183 millions d’euros d’investissements ont été programmés d’ici 2021 pour construire, rénover ou agrandir des collèges et un plan numérique éducatif départemental sera déployé à la rentrée 2017 afin d’apporter le haut débit aux établissements, les doter en matériel et accroître les usages éducatifs du numérique.
 

Cette priorité du Département à préparer l’avenir, à contribuer à la réussite scolaire, sociale et personnelle de chaque collégien se traduit notamment au travers des investissements suivants :
 
Les investissements pour les collèges Le numérique au collège
 
183 millions d’euros d’investissement d’ici 2021 18.5 millions d’euros

 

53 906 collégiens à la rentrée 2016 55 091 collégiens à la rentrée 2017
104 collèges : 59 publics et 45 privés  

 


 
Pour rappel, les compétences du Département sont :                                                                                                                        
-La prise en charge des dépenses de fonctionnement des établissements.                                                        
-La gestion du patrimoine immobilier : modernisation des collèges existants et construction de ceux de demain.                                                                                                                                                                        
-La mise à disposition de 570 agents départementaux et 45 emplois aidés : chefs de cuisine, seconds de cuisine, agents de maintenance, agents d’accueil, agents polyvalents d’entretien et de restauration.                                                               
-La sectorisation scolaire : organisation du rattachement des collégiens, selon leur commune d’habitation, à l’un des 59 collèges publics du Département.                                                                          
-L’encadrement de la tarification des repas, aide à la restauration et sécurité alimentaire.
A noter : La compétence « transport scolaire » a été transférée à la Région au 1er septembre 2017. Le Département conserve cependant la compétence relative à l’organisation du transport scolaire des élèves et étudiants en situation de handicap.
 

3 nouveaux collèges et des travaux d’extension et de restructuration
Le Département consacrera 183 millions d’euros d’investissements d’ici 2021 pour répondre à l’augmentation attendue du nombre de collégiens (39 000 collégiens contre 36 000 aujourd’hui au sein des collèges publics).
 
La création de 3 nouveaux collèges
Lors de sa session du 29 septembre 2016, l’Assemblée départementale a approuvé la création de 3 collèges neufs sur les communes de Laillé, Guipry-Messac et Bréal-sous-Montfort.
 
Chacun de ces nouveaux collèges aura une capacité prévisionnelle de 700 élèves, pouvant être portée à 800. L’ouverture des collèges est prévue en septembre 2020. Des réunions d’information relative à la construction de ces collèges et à destination des habitants se sont tenues en septembre et octobre 2017.
 
Le coût prévisionnel total de ces 3 opérations s’élève à 43,5 millions d’euros TTC, soit 14,5 millions d’euros TTC par collège. A ce stade, et ce, dans le cadre de 3 procédures de concours de maîtrise d’oeuvre, les lauréats ont été choisis.
 


 

 

Les travaux qui se poursuivent :
-Extension et rénovation du collège Théophile-Briant à Tinténiac (Budget : 9 millions d’euros).
-Extension et restructuration de la demi-pension du collège Victor-Ségalen à Châteaugiron (Budget : 2 millions d’euros).
-Rénovation du collège Gérard-de-Nerval à Vitré (Budget : 7.75 millions d’euros).
-Restructuration du collège Le Chêne Vert à Bain-de-Bretagne (Budget de la 1ère phase : 900 000 euros). 
 
 
Les travaux qui démarrent : 
-Collège Georges-Brassens au Rheu (Budget : 1.25 millions d’euros).
-Collège Pierre-Brossolette à Bruz (Budget : 1.3 millions d’euros).
-Collège de Roquebleue à Saint-Georges de Reintembault (Budget : 0.5 millions d’euros).
-Collège Jacques-Prévert à Romillé (Budget : 5.4 millions d’euros).
-Collège Evariste-Gallois à Montauban de Bretagne (Budget : 5.8 millions d’euros).
 
 
Un plan numérique éducatif départemental déployé à la rentrée 2017
Le plan numérique départemental, voté en septembre 2016 par l’assemblée départementale, vise 2 objectifs : préparer les jeunes bretilliens à la maîtrise des usages numériques et soutenir les équipes pédagogiques dans la mise en place de nouvelles pratiques au service de la réussite scolaire.                                                                                                                                                  
Il se décline en 4 axes :
-Assurer la « confiance numérique » dans les établissements scolaires afin de permettre aux enseignants d’utiliser le numérique dans leur pédagogie de manière sereine : accès à un débit internet confortable, fiabilité des réseaux et systèmes d’information, accès à des équipements et maintenance efficace.
-Favoriser l’égalité des chances grâce au numérique avec la mise en place d’une expérimentation d’une plate-forme d’aide aux devoirs pour janvier 2018.
-Contribuer au développement d’une culture et d’une citoyenneté numériques grâce à 3 dispositifs « Collèges en action », le Lab itinérant et le jeu i-jungle.
-Accompagner l’innovation et soutenir les équipes pédagogiques grâce à 2 dispositifs « Collèges numériques et innovation pédagogique » et « Collèges laboratoires ».