Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Les sessions de l'Assemblée départementale

07/11/2016

Session de l'Assemblée départementale de juin 2017

 

Un nouveau schéma de l’action sociale de proximité au service des Bretilliens
 
Les Départements sont chef de file de l’action sociale. La loi NOTRe a renforcé ce positionnement. En Ille-et-Vilaine, l’action sociale de proximité est portée par 22 Centres départementaux d’action sociale (Cdas). Répartis sur le territoire départemental, chaque Cdas est rattaché au service Vie Sociale de l’une des agences départementales. Ce maillage fin du territoire permet aux près de 850 professionnels administratifs, sociaux et médico-sociaux d’être au plus près des préoccupations et besoins des bretilliens. Agir en faveur des solidarités humaines grâce notamment à l’action sociale de proximité est l’un des axes prioritaires du projet de mandature de la majorité départementale.
 
 
Bilan 2016 de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)
 
La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) d’Ille-et-Vilaine est chargée de l’accueil et de l’accompagnement des personnes en situation de handicap et de leurs proches. Elle fonctionne comme un guichet unique pour les démarches liées aux situations de handicap.
 
 
Le Département d’Ille-et-Vilaine agit en faveur des plus vulnérables : femmes violentées, personnes en recherche d’un emploi, personnes sans-abri ou encore quartiers défavorisés
 
Le Département d’Ille-et-Vilaine fait de la solidarité humaine l’une de ses priorités essentielles. Chef de file de l’action sociale, il a notamment à coeur d’agir en faveur des populations les plus fragilisées par des mécanismes d’exclusion. Au cours de cette session, plusieurs propositions d’actions très concrètes vont être faites aux Conseillers départementaux. Le fil rouge : préserver et accompagner les habitants d’Ille-et-Vilaine en situation de vulnérabilité, que ce soit dans l’urgence ou bien sur la durée.
 
 
Protection de l’enfance : évolutions du dispositif départemental
 
Chef de file de la protection de l’enfance, le Département y consacre un budget de 130 millions d’euros en 2017. Il intervient sur tout le territoire départemental via ses 22 Centres départementaux d’action sociale (Cdas). L’Ille-et-Vilaine compte près de 3OOO enfants accueillis à l’aide sociale à l’enfance ce qui place le département au 10e rang au plan national pour le nombre d’enfants accompagnés et 3000 enfants bénéficiaires d’interventions éducatives à domicile.
 
 
Rapport de la Chambre régionale des comptes et réponses du Département
 
Le rapport de la Chambre Régionale des comptes, qui porte essentiellement sur la période 2012 – 2015 aborde les thèmes suivants :

  • La situation financière
  • La gouvernance de la collectivité
  • Les dépenses sociales du Département
  • Les ressources humaines
  • Les investissements et les contrats de territoire.

 
Retrouvez les détails de ces sujets dans le : 


 

 

Session de l'Assemblée départementale consacrée au vote du budget primitif 2017

 

Le budget primitif 2017 proposé au vote de l’assemblée départementale s’établit à 1,058 milliard d’euros, soit une hausse de 11,1 millions d’euros par rapport à l’an passé (BP 2016).  Il s’inscrit dans un contexte financier toujours difficile compte tenu des fortes contraintes qui pèsent sur les recettes du Département et d’une demande sociale toujours soutenue (+ 22 millions d’euros par rapport à 2016).

 

 


 

Réunion de 2016 sur les Orientations budgétaires 

 

Cette session était principalement dédiée au débat sur les orientations budgétaires. Les orientations du budget 2017, dans un contexte encore difficile, traduisent la volonté du Département de répondre aux besoins, notamment sociaux, des Bretilliennes et Bretilliens, et de favoriser le développement des territoires. Pour en savoir plus, consultez le dossier de presse :