Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Le Département agit pour l’autonomie des personnes en situation de handicap

publié le 21.11.2016
© Thomas Crabot

Le Département d’Ille-et-Vilaine favorise l’égalité au quotidien des personnes en situation de handicap. Il les aide à évoluer en milieu ordinaire. Et quand ce n’est plus possible, il encadre leur accueil dans des hébergements adaptés.

La loi du 11 février 2005 « pour l’égalité de chances, la participation et la citoyenneté des personnes en situation de handicap » a conforté le Département dans sa mission d’accompagnement de ce public souvent fragile. Quelle place trouvent ces personnes dans la société ? Comment encourager au maximum leur autonomie ? Comment favoriser leur désir de vivre comme tout le monde ? Le Département tente de répondre à ces enjeux fondamentaux par une politique active de solidarité, dont il a fait une priorité notamment en terme de budget. En 2016, 131 millions d’euros y sont consacrés.

La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) accueille et informe les personnes en situation de handicap. C’est un guichet unique qui facilite les démarches des personnes pour accéder aux droits et services dont elles ont besoin au quotidien. Elles et leurs proches peuvent y être écoutés, informés et orientés dans l’ensemble du dispositif de prise en charge. Elles peuvent ainsi demander à bénéficier de services à domicile, d’un accueil en hébergement collectif ou encore d’une place en habitat regroupé ou en accueil familial. Ces solutions sont de bonnes alternatives quand on ne peut plus rester chez soi sans pour autant souhaiter aller en établissement. Pour les personnes qui ont une vie active, la MDPH proposent aussi des informations sur les déplacements, les loisirs ou des conseils sur la recherche d’emploi.
 
Dans l’objectif de défendre le maintien à domicile quand c’est possible, le Conseil départemental continue à apporter des aides financières pour l’adaptation du logement, l'accès aux loisirs ou encore l'accompagnement à domicile des personnes handicapées. C’est l’objectif de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), qui depuis 2006 se substitue progressivement à l’allocation compensatrice tierce personne. Elle concerne un public plus large et apporte une réponse individuelle plus pertinente, dans le cadre d’un Plan d’aide personnalisé (PAP).
 
Favoriser le projet de vie de chacun, répondre aux besoins spécifiques liés au vieillissement et au handicap psychique par exemple,  mais aussi développer les capacités d’accueil pour les personnes qui ne peuvent plus rester chez elle ou les solutions alternatives de logement… Ces grandes orientations ont été programmées par le Département pour les années 2015-2019 dans son "schéma départemental en faveur de l'autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap". Suite à un travail de diagnostic et de concertation, ce schéma est désormais commun à ces deux publics. Le Département les accompagne dans leur combat contre la dépendance.