Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Numérique : des réseaux très haut débit pour faire du lien

publié le 21.11.2016
Le Département d’Ille-et-Vilaine privilégie la fibre optique pour développer le réseau très haut débit au profit du plus grand nombre. © Franck Hamon

A l’heure du tout numérique, le Département d’Ille-et-Vilaine participe au déploiement des réseaux Internet haut débit et très haut débit. Objectifs : résorber les zones blanches et déployer de la fibre optique. Deux priorités qui guident le souci d’aménagement du territoire.

Quand certains migrent déjà vers la 4G, d’autres peinent encore à se connecter à l’ADSL. Faute de rentabilité suffisante, les opérateurs privés et les fournisseurs d’accès Internet ne se précipitent pas pour relier les foyers isolés aux réseaux. C’est aussi le cas en Ille-et-Vilaine. Or l’accès à Internet est devenu un service indispensable à l’insertion socio-économique et à la qualité de vie des citoyens.
Pour réduire la fracture numérique, le Département d’Ille-et-Vilaine s’est engagé à couvrir les zones blanches en haut débit, via l’installation d’antennes Wimax en zone rurale.
Le Département a passé un marché avec la société Altitude Infrastructure pour déployer le réseau. Un budget de 2,3 M€ est alloué au projet, financé avec d’autres partenaires (FEDER, Etat, Région Bretagne, opérateur privé…) pour un investissement global de 12 M€.
A ce jour, 37 antennes Wimax assurent à 1 500 foyers brétilliens une connexion fiable au réseau Internet haut débit (4 Mbit/s).

Toujours plus haut

La révolution des usages numériques (son, image, vidéo…) est rendue possible par les progrès technologiques des réseaux. Le raccordement des entreprises, des collectivités, des particuliers, des établissements d’enseignement ou de santé au réseau Internet très haut débit est devenu indispensable au développement de leurs activités. C’est aussi une condition sine qua non du progrès économique et social des territoires.
Le Département d’Ille-et-Vilaine s’est engagé à développer le réseau très haut débit au profit du plus grand nombre, en privilégiant la fibre optique jusqu’aux abonnés (FTTH Fiber To The Home). Il rejoint ainsi d’autres collectivités bretonnes, associées dans le projet Bretagne Très Haut Débit avec l’ambition de connecter tous les foyers bretons au très haut débit à l’horizon 2030.
Evalué à 2 milliard d’euros, ce projet d’envergure, soutenu par l’Etat et l’Union européenne (FEDER), est piloté par le syndicat mixte Mégalis qui associe le Conseil régional, les Conseils départementaux ainsi que les communautés de communes et d’aggomération de Bretagne.

En 2013, le Département et ses partenaires ont fixé la première étape de déploiement de la fibre optique en Bretagne. Près de 45 000 prises seront déployées en Ille-et-Vilaine d’ici 2018. Le choix des zones concernées a été effectué en concertation avec l’ensemble des communautés de communes et d’agglomération d’Ille-et-Vilaine.


Carte du déploiement du Très haut débit en Bretagne sur le site Géobretagne.

En parallèle, des améliorations seront apportées sur le réseau existant pour augmenter le débit. Ces opérations bénéficieront à 12000 abonnés bretilliens.
L’investissement du Département s’élève à près de 8 M€ pour cette première phase de travaux.
A l’horizon 2018, près de 93 % des habitants du département bénéficieront d’un accès Internet minimal de 4 mégabits.

Le saviez-vous ?

L'Europe, via le Feder, est intervenue à hauteur de 3 M€ sur le projet départemental Wimax d'un coût public total de 8,2 M€, également co-financé par l'Etat, la Région et le Département. Le Feder sera à nouveau mobilisé par le déploiement de la fibre optique.