Haut de page

Assemblée départementale du 17 décembre : ce qu'il faut retenir des débats

Assemblée départementale

Les élu.e.s du Département étaient réuni.e.s en assemblée ce jeudi 17 décembre à l’Hôtel du Département. Au programme : le débat d'orientations budgétaires qui préfigure, deux mois avant le vote du budget primitif, le budget de l'année 2021. Il s'élèvera à 1,147 milliard d'euros.

Débat d'orientation budgétaire : un budget de 1,147 milliard d'euros

Le débat consacré aux Orientations Budgétaires (OB) préfigure, deux mois avant le vote du Budget Primitif (BP), le budget de l’année 2021. Les élu.e.s viennent d’arrêter son montant. Il s’élèvera à près de 1,147 milliard d’euros.

Le budget de fonctionnement devrait s’établir à 895 millions d’euros. L’investissement atteindra un niveau encore élevé de 172 millions d’euros (sans compter les 8 millions d’euros spécifiquement dédiés à la biodiversité et aux paysages dans le budget annexe). À ces dépenses s’ajoutent le remboursement de l’emprunt (60 millions d’euros) et la contribution du Département au titre du fonds de péréquation nationale (20 millions d’euros).
 
 


Les grands projets de l’année

Plusieurs projets stratégiques pour notre territoire seront mis en oeuvre en 2021.
 

Un nouveau programme pour les mobilités

Au premier trimestre, l’assemblée départementale votera les projets retenus dans le cadre du programme « Mobilités 2025 ». Avec ce programme d’investissement de 200 millions d’euros sur
sept ans, le Département, acteur de la transition écologique, passe d’une politique d’infrastructures à une politique de mobilités visant à faciliter tous les modes de déplacements et en particulier les mobilités actives et partagées. Plus du ¼ des financements, soit 60 millions d’euros environ, seront consacrés à la création d’infrastructures de mobilités actives, avec notamment la construction d’un réseau de 300 km de véloroutes.

2021 sera aussi l'année de finalisation des 2X2 vois Rennes-Redon et Rennes-Angers.

Enfin le Département s'engagera activement, en partenariat avec l'Etat, la Région et Rennes Métropole, dans les premières opérations d'amélioration des conditions de circulation sur la rocade rennaise.

Déploiement du plan d'actions pluriannuel pour la biodiversité

2021 sera la première année de déploiement du plan d’actions pluriannuel pour la biodiversité et les paysages, voté en septembre 2020. Doté d’un budget spécifique avoisinant les 13 millions d’euros, ce plan concrétise l’engagement du Département en faveur de la protection de la biodiversité. Il permettra le doublement des acquisitions foncières (les surfaces préservées seront portées de 40 ha à 80 ha par an), l’aménagement et la valorisation des espaces naturels sensibles du territoire, l’intensication des actions d’éducation à la nature et à l’environnement et le renforcement du soutien aux collectivités territoriales pour les aider à mener à bien leurs projets environnementaux.

Au programme de 2021 :

  • La restauration du viaduc de Guipry-Messac;

  • La restauration du moulin de la Corbière; sous réserve des autorisations réglementaires,

  • La restauration du château de Saint-Aubin-du-Cormier;

  • Le réaménagement de la Pointe du Grouin;

  • La seconde phase de restauration et de valorisation du site de Lormandière;

  • L'élaboration, pour la première fois, d’un schéma départemental de la randonnée et des voies vertes

Pour l'enfance et la famille : agir avec, ensemble et autrement

Face à une crise sanitaire qui fragilise les cellules familiales, le Département entend renforcer la prévention, notamment en enrichissant la palette des prestations à domicile et en se plaçant dans la posture de « faire avec » les familles. Il s’agit d’agir le plus précocement possible, de soutenir les parentalités, de permettre aux parents et aux enfants d’occuper une place plus centrale dans la recherche de solutions les concernant.

En savoir plus sur le schéma voté lors de la session de novembre

Education : la construction d'un nouveau collège à Melesse

Les travaux de construction d’un nouveau collège de 800 places à Melesse commenceront début 2021. Le collège est construit selon des principes de développement durable qui se traduisent notamment
par une utilisation de matériaux bio-sourcés et l’intégration des énergies renouvelables avec une partie de la production d’électricité en autoconsommation. Le coût prévisionnel total de l’opération
s’élève à 14,5 millions d’euros. Son ouverture est prévue pour la rentrée de septembre 2022. Le Département consacrera par ailleurs près de 8 millions d'euros pour permettre le bon fonctionnement des collèges.

En 2021 : les solidarités humaines plus que jamais nécessaires

Si le contexte financier implique une gestion toujours plus rigoureuse, la collectivité entend prendre toutes ses responsabilités pour accompagner les plus fragiles dans cette séquence difficile et prendre sa part à la relance économique et sociale de notre pays, en faisant de la solidarité un levier de la reprise. À ce titre, le schéma départemental en faveur de l’autonomie adopté par l’assemblée départementale en 2015 sera prorogé jusqu’en 2022 afin d’en lisser l’exécution. Le fonctionnement de la Maison départementale des personnes handicapées continuera également  à être fortement soutenu. De nouvelles places d'accueil en établissement seront créées : 41 places d’Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) seront ouvertes en 2021 et 15 places en résidence autonomie.
Pour les adultes en situation de handicap, il est prévu l’ouverture de 18 places en Foyers de Vie et en Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM).

En 2021, le Département mobilisera également tous les moyens nécessaires pour lutter contre les exclusions et accompagner les allocataires du RSA vers une reprise d'activité.

Pour les territoires : favoriser l'accès aux services du quotidien

En 2021, le Département continuera à fédérer les forces vives des territoires et leurs acteurs institutionnels pour partager des projets et envisager des solutions partenariales. À ce titre, une 3e édition du forum de l’accès aux services mettra en lumière les initiatives locales qui visent à améliorer l’accès aux services du quotidien.
Un nouvel appel à dossiers « Accès aux services » sera lancé en 2021 afin de soutenir l’émergence de projets visant à redynamiser les centres-bourgs.

Donner les moyens au SDIS de protéger et secourir

Le chantier de la plateforme logistique mutualisée entre le Sdis et le Département a démarré sur le site du Hil à Noyal-Châtillon-sur- Seiche. Il se poursuivra en 2021. C’est un projet ambitieux, assez inédit au plan national, dont le budget représente un investissement de 15 millions d’euros.

Les débats de l'assemblée départementale en format audio

Depuis le dernier trimestre 2019, les débats et travaux de l’Assemblée départementale sont disponibles au format audio sur le site ille-et-vilaine.fr. Vous pouvez ainsi réécouter les débats à l’issue des sessions. Les rapports présentés et les délibérations adoptées sont également disponibles après la signature de ces dernières.

En quelques clics, il est possible d’effectuer une recherche par politique publique, par élu·e rapporteu·r·se, par date de séance ou encore par mot-clé.