Assemblée
Haut de page

C'est voté : un nouveau schéma départemental pour l'accueil des gens du voyage

Terrain d'accueil gens du voyage
© Franck Hamon

122 : c’est le nombre de terrains familiaux à créer pour les gens du voyage en Ille-et-Vilaine et c’est l’un des objectifs du nouveau schéma départemental 2020-2025 adopté en assemblée cette semaine.


Le schéma départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage est outil de planification, de programmation et de mise en œuvre de l’accueil et de l’habitat des gens du voyage. En Ille-et-Vilaine,  c’est « Accueil Gens du Voyage », un GIP unique en France qui réunit le Département, Rennes métropole, la CAF et l’Etat, qui est en charge de sa mise en œuvre.  Le nouveau schéma adopté par l’assemblée départementale ce mercredi 12 février couvrira la période 2020-2025.

Des enjeux nouveaux à prendre en compte

La mise en oeuvre du précédent schéma départemental a donné lieu à des avancées importantes : 96 % des obligations d’équipement d’accueil sont remplies en Ille-et-Vilaine. L’objectif du nouveau schéma est de poursuivre la dynamique engagée pour garantir le droit des gens du voyage à l’itinérance et à s’installer dans des conditions décentes.
 
Cela se traduit notamment par la prise en compte de l’évolution de leurs besoins en particulier via le développement de l’offre de terrains familiaux locatifs ou d’habitat mixte (construction en dur avec maintien de la caravane) : 122 terrains familiaux seront ainsi créés sur tout le territoire départemental. Il est par ailleurs proposé, sur certains territoires, la création d’aires de petits passages ou d’aires de grand passage de petite taille.
 
L’accès aux droits et l’accompagnement social des familles constituent également des enjeux importants pour le Département. Outre l’accès à un habitat adapté, les familles souhaitent accéder à la domiciliation et aux droits sociaux, à une aide dans les démarches administratives, à la recherche d’un emploi, à la création d’une activité indépendante, à l’accès à l’école, aux activités socio-éducatives, aux soins.
 
Il s’agit là de poursuivre les orientations déjà engagées sur l’ensemble du département, telles que la généralisation des protocoles de scolarisation et la lutte contre l’illettrisme, l’appui à l’animation des projets globaux d’accueil et la coordination des acteurs en proximité des équipements d’accueil.

Gens du voyage : le rôle déterminant du Département

Le Département est chef de file des politiques de solidarités humaines et des solidarités territoriales. Il intervient auprès des Gens du voyage dans le cadre de ses politiques enfance – famille, insertion, autonomie. Le Département intervient en appui des EPCI dans leurs projets d’équipement d’accueil (financement dans le cadre des contrats départementaux de territoire) et dans la mise en oeuvre de projets sociaux sur les aires d’accueil (appui technique des services des agences départementales et des Centres départementaux d’action sociale).
 
Les principaux financeurs du GIP AGV35 en 2019 :

  • le Département (445 515 €),
  • Rennes Métropole (166 379 €)
  • la Caisse d’Allocations Familiales (157 531 €),
  • l’État (16 5 000 €)
  • les EPCI via la gestion des aires d’accueil (6 438 €).