Haut de page

Comment le Département soutient l'agriculture durable ?

Marion Rupin Ferme des 5 sens
Marion Rupin, maraichère à la Ferme des 5 sens

Partenaire du Congrès Mondial de la Bio qui se déroule cette semaine à Rennes, le Département d'Ille-et-Vilaine soutient l'émergence d'une agriculture bio, durable, créatrice de valeur et d'emplois pour le territoire. Chaque année, de nombreux porteurs de projet sont aidés par les services du Département pour accéder à une terre agricole, pour diversifier leur activité ou encore pour évoluer d'un système agricole classique à un modèle de production herbager ou agrobiologique...En 2016, 5 jeunes paysans ont bénéficié de cet accompagnement pour créer la ferme des 5 sens à Guipry. Où en sont-ils aujourd'hui ? Quel regard portent-t-ils sur leur parcours ? De quelle manière ont-il été accompagnés ? Découvrez-le en vidéo.

Agriculture bio et durable : quel accompagnement ?

Pour sa première édition française, le Congrès Mondial de la Bio a choisi de se tenir en Bretagne, et plus précisément à Rennes en Ille-et-Vilaine. Le Département est partenaire de l'évènement. Logique, au vu de l'engagement de la collectivité sur le terrain pour soutenir les porteurs d'un projet agricole bio, durable.

Les services du département interviennent à plusieurs niveaux pour accompagner les personnes désireuses de monter une exploitation agricole durable.

Cet accompagnement aux agriculteurs s'articule autour de plusieurs dispositifs :

  • aide à l'installation des jeunes agriculteurs
  • accès à la terre pour les porteurs de projets
  • aide à la diversification des activités agricoles
  • soutien aux démarches qualitatives (label rouge, aop...)
  • évolution vers des systèmes de production plus autonomes comme l'agrobiologie
  • aide à la conversion
  • aide à l'irrigation à partir de retenues collinaires...

"Aujourd'hui, il y a un gros enjeu au niveau du renouvellement des générations agricoles. Un tiers des nouveaux installés en Bretagne ne sont pas issus du monde agricole et s'installent hors cadre familial", explique Julia Tual, coordinatrice de la politique agricole du Département d'Ille-et-Vilaine.

Ces profils, éloignés des réseaux professionnels agricoles, rencontrent souvent des difficultés à accéder au foncier. Ces porteurs de projet sont aidés en priorité par le Département. "Le Département soutient une agriculture durable et créatrice de valeur ajoutée dans les territoires, durable, c'est-à-dire à la fois viable économiquement et répondant aux enjeux environnementaux", précise Julia Tual.

La Ferme des 5 sens : un projet soutenu par le Département

En 2016, à Guipry, 5 jeunes paysans décident de reprendre une exploitation agricole pour créer la ferme des 5 sens, une structure comprenant du maraichage, de la boulangerie et une savonnerie. Marie et Mickael, Marion et Pierre et Tamara bénéficient alors du soutien du Département pour se lancer dans cette aventure agricole, privilégiant la production biologique et les circuits courts.

Concrètement, le Département leur accorde une aide à l'installation, une aide à l'investissement pour les outils de production (serres...) et leur permet de bénéficier d'une mise en réserve des terres pour leur laisser le temps de finaliser leur projet. À ce moment-là, ils se confiaient sur le démarrage de leur activité dans l'émission Mon Quotidien de Bretillien.

Mon quotidien de Bretillien : de jeunes paysans ont repris la Ferme des 5 Sens à Guipry from Ille-et-Vilaine on Vimeo.

5 ans après : quel bilan ?

Aujourd'hui en 2021, la ferme des 5 sens a déjà plus de 5 ans d'existence. L'activité de la ferme se développe et se pérennise. Achat du moulin, changement du four, l'équipe a mis en place et amélioré au fur et à mesure ses outils de production. Via une SCI, un collectif citoyen a été mobilisé et a racheté une partie des terres de la ferme et du bâti agricole, exploités par les jeunes paysans.

Plus sereins, les 5 paysans savent également davantage quelle orientation donner à l'activité. Quel regard portent-ils sur l'avenir ? Sur leur parcours ? Quel lien entretiennent-ils avec le territoire ? Quels sont leurs espoirs ? Le Département les a rencontrés pour faire le point.