Tourisme
Haut de page

Le Département mobilisé pour relancer le secteur touristique

Photo du port de Cancale

Face à la crise économique engendrée par la crise sanitaire, le conseil départemental et son opérateur du tourisme, l’Agence de développement touristique d’Ille-et-Vilaine (ADT) se mobilisent pour apporter des réponses concrètes aux acteurs du tourisme.

Le tourisme en Ille-et-Vilaine est un secteur clé. Notre territoire, fort de son patrimoine culturel et naturel, de son littoral, de ses petites cités de caractère attire chaque année 2,3 millions de touristes. Cette fréquentation touristique ne représente pas moins de  12 millions de nuitées extra-départementales par an.

Le secteur touristique lourdement impacté par la crise sanitaire

Alors que la saison estivale bat son plein, l’inquiétude se fait sentir chez les professionnels du tourisme qui observent déjà un recul du taux de remplissage des hébergements sur les mois de juillet et août. Ce qui est d’autant plus inquiétant que l’avant-saison a été largement impactée par le confinement. On enregistre déjà, selon les estimations, une perte de plus de 2 millions de nuitées sur cette période, soit en termes économiques, l’hypothèse de 260 millions d'euros de perte. Les principaux sites touristiques d’Ille-et-Vilaine eux aussi observent une baisse importante du nombre de visiteurs. Le report ou l’annulation d’événements qui attirent d’habitude les touristes sur notre territoire a également engendré une diminution des excursions.

Le Département mobilisé

Afin d’apporter son soutien aux acteurs du tourisme, le Département s’appuie sur plusieurs dispositifs :
 

  • Le Fonds d’Appui aux Partenaires et Associations d’Ille-et-Vilaine (FAPA35)  mis en place par le Département est doté de 10 millions d’euros. De nombreuses associations d’Ille-et-Vilaine agissent dans le champ du tourisme et subissent une perte d’exploitation. Elles peuvent solliciter une aide exceptionnelle auprès du Département : https://www.ille-et-vilaine.fr/fapa35

 

  • Une participation financière de 2,2 millions d’euros au Fonds COVID-Résistance. Dédié aux Très petites Entreprises (TPE), artisans,commerçants, aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, aux associations ayant une activité économique mais aussi aux professionnels du tourisme, ce fonds permet d’allouer des avances remboursables d’un montant maximum de 10 000 € par entreprise ou 30 000 euros pour les associations du secteur non marchand.

 

  • Une « aide vacances » pour tous les collégien·ne·s boursier·ière·s. Il s’agit d’apporter une aide exceptionnelle de 100 € aux 11 000 collégien·ne·s boursier·ière·s d’Ille-et-Vilaine, sous forme de chèques-vacances, en incitant à une utilisation locale et rapide afin de soutenir l’activité touristique bretillienne. Près de 4 000 structures acceptent ces titres en Ille-et-Vilaine. Les chèques vacances arriveront directement chez les collégiens et collégiennes boursiers concernés, au courant du mois d'août 2020. Les chèques sont valables jusqu'en 2022.

 

  • Une offre d’activité d’été pour la jeunesse

    Les conséquences de la crise sanitaire pour les familles vont priver de nombreux jeunes bretillien.ne.s de la possibilité de partir en vacances. Dans ce contexte, de manière exceptionnelle durant l’été 2020, le Département financera des interventions qui enrichiront l’offre d’activité des structures d’accueils collectifs de mineur·e·s. Les associations artistiques, culturelles et environnementales sont sollicitées, par le biais d’un appel à candidature. Le Département y consacrera un budget de 400 000 €.
     

  • Le Département solidaire des EPCI qui reportent la taxe de séjours

 

Le Département : un acteur clef du tourisme en Ille-et-Vilaine

Le Département intervient pour l’essentiel via l’Agence de développement touristique (ADT) d’Ille-et-Vilaine, qu’il finance à hauteur de 1,6 million d’euros en 2020.

Rendez-vous sur https://www.bretagne35.com/