Numérique
Haut de page

La fibre optique pour tous en 2026

Salle de classe - numérique

Aujourd'hui, avoir une connexion internet performante est devenu indispensable. Pourtant, l'accès au très haut débit reste inégal et beaucoup de Brétilliens n'en bénéficient pas. Afin de résorber les zones blanches et d'offrir un accès à internet en très haut débit à tous, le Département participe au déploiement de la fibre optique. Calendrier des travaux, éligibilité, avantages liés à la fibre... Faites le point sur le déploiement des réseaux numériques en Ille-et-Vilaine !

Vidéos en streaming, partage et transfert de données, e-administration, jeux en ligne, télétravail, visio-conférence… La révolution des usages numériques est en cours, ce qui rend le raccordement des particuliers, des établissements d'enseignement ou de santé, des entreprises et collectivités au réseau internet haut et très haut débit indispensable. C'est aussi une condition du développement des territoires. 

Le Département d’Ille-et-Vilaine s’est donc engagé à développer le réseau très haut débit au profit du plus grand nombre, en privilégiant la fibre optique jusqu’aux abonnés (FTTH Fiber To The Home). Cet engagement se concrétise par la participation du Département à la création d'un réseau d'initiative publique qui vise à installer quelques 50 000 km de câbles à travers toute la Région Bretagne. 

Aujourd’hui, le réseau de fibre optique est celui qui offre les meilleures performances. Fil de verre fin et transparent, la fibre optique permet de véhiculer une quantité importante de données via un signal lumineux.

La fibre optique pour tous en 2026

En 2026, tous les Bretilliens devraient avoir accès à Internet via la fibre optique. Soit une avance de quatre années sur le planning prévisionnel. A la fin de la phase 1 prévue en 2021, 55 165 foyers auront été raccordés à la fibre. Les phases 2 (2019-2023) et 3 (2023-2026) concernent quelque 215 600 prises à raccorder.

En parallèle du déploiement de la fibre optique, les opérations de montée en débit se poursuivent sur le réseau cuivre (ADSL). C’est une solution transitoire avant le déploiement de la fibre jusqu’à l’abonné qui mobilise un budget de 2,5 millions d’euros (dont 30 % pris en charge par le Département).

A noter  : ce projet de déploiement concerne tous les territoires qui ne bénéficient pas des investissements du secteur privé (Orange s’étant engagé à couvrir, d’ici 2020, Rennes métropole, Saint-Malo agglomération, Fougères et Vitré).
 

Approfondir 

Testez votre éligibilité sur le site https://www.lafibrepourtous.bzh/