Archives départementales
Haut de page

Une immersion dans les Archives pour le collectif Au bout du plongeoir

Collectif Au bout du plongeoir

Pendant 2 semaines la plateforme artistique  Au bout du plongeoir s’installe aux Archives départementales. Un séjour placé sous le signe de la mémoire et de la transmission autour du projet Cinématorium du documentariste Philippe Baron.

Au bout du plongeoir en résidence au coeur des Archives

L’équipe du collectif Au bout du Plongeoir a quitté depuis quelques semaines le domaine de Tizé à Thorigné-Fouillard pour entamer sa période de « nomadisme hivernal ». Pendant 3 mois chaque hiver, l’équipe s’installe dans différents lieux partenaires pour rencontrer, connaître, échanger, créer et s’inspirer des spécificités et activités de chaque lieu qui donnent ou pourront donner naissance à un projet artistique, architectural ou social.
 
Au bout du plongeoir, se donne pour mission d’accompagner l’émergence de projets, d’encourager la création et l’innovation. Tous les ans une trentaine d’idées à l’état embryonnaire sont soutenues pour grandir. Selon les projets, le collectif accueille des artistes en résidence au domaine de Tizé mais les aide aussi à trouver des lieux de création, à encourager et favoriser les rencontres pour nourrir la réflexion. Au bout du plongeoir travaille avec des acteurs et structures culturels, des entreprises privées, des collectivités publiques.

Ainsi, durant 2 semaines pendant le mois de février, la plateforme artistique pose ses bagages aux Archives départementales et accompagne  Philippe Baron, documentariste pour son projet de Cinématorium.

Le Cinématorium : capter aujourd’hui les archives de demain

Philippe Baron, historien de formation et aujourd’hui documentariste travaille sur la mémoire. Cinématorium, consiste à recueillir et compiler sous forme de vidéos une quarantaine de  témoignages de notre époque qui  pourront être vus et entendus à partir de 2100 seulement par les futures générations. Le travail de collecte est en cours.

Les Archives départementales,  qui conserveront ce document après sa réalisation, sont partenaires du projet en lien avec l’action culturelle et accompagnent Philippe Baron dans sa démarche. Le Cinématorium, installation cinématographique mobile, permettra de diffuser quelques extraits de ces témoignages notamment lors des Journées Européennes du Patrimoine en septembre prochain.
 
Le Département d’Ille-et-Vilaine soutient, au titre de l’action culturelle via une convention d’objectifs,  le collectif Au bout du plongeoir, en tant que laboratoire et fabrique artistiques pour l’ensemble des actions menées. Parallèlement, le Département peut soutenir des projets de résidence artistique, comme cette année le projet de Cinématorium de Philippe Baron (aide au titre du FAAT 7000 €). Cet accueil dans le strict respect des protocoles sanitaires constitue une contribution du Département à la poursuite de l’activité du secteur artistique et culturel.