Haut de page

Les Etats généraux de la prévention et de la protection de l’enfance pour tracer de nouvelles perspectives

Réunion
© Thomas Crabot

Le Département a ouvert début 2022 des Etats généraux de la prévention et de la protection de l’enfance. Objectif : nourrir les orientations pour la période 2021-2028 et confirmer le cap voulu pour la politique enfance-famille, une des grandes priorités du mandat.

Schéma départemental enfance-famille

Le Département consacre 179 millions d’euros à ses politiques en faveur de l’enfance et de la famille. Le schéma départemental enfance-famille 2020-2025 « Agir avec, ensemble et autrement » regroupe deux politiques fondamentales : protection maternelle infantile et protection de l’enfance.

Objectifs :

  • Renforcer la cohérence de l’action menée au bénéfice des bretilliens et bretilliennes en préparant l’avenir des jeunes et agir pour la qualité de vie de toutes et tous.
  • Positionner l’enfance et son intérêt au centre de la politique départementale.
  • Apporter une meilleure réponse aux besoins fondamentaux des enfants et des familles dans le cadre d’un accompagnement global et personnalisé.
  • Garantir la qualité et la continuité des parcours des enfants et des familles.
  • Réaffirmer la priorité de l’action à domicile en élargissant les possibilités d’y intervenir pour privilégier de nouvelles modalités d’accompagnement, réduire la durée des placements ou en améliorer l’acceptabilité et ne réserver les placements longs qu’aux situations pour lesquelles aucune autre solution ne peut-être mise en œuvre.
  • Définir des modalités précises de pilotage du schéma afin de garantir le suivi et l’évaluation des actions mises en œuvre sur toute la période.

Les Etats généraux de la prévention et de la protection de l’enfance pour tracer de nouvelles perspectives

Les Etats généraux constituent une recherche de solutions devant le contexte tendu auquel les professionnels doivent faire face, contexte exacerbé par la crise sanitaire de la Covid 19 : complexification des situations accompagnées, alertes des professionnels de terrain sur leurs conditions d’exercice, difficultés de recrutement des métiers issus du secteur médico-social.
Ces Etats généraux ont pour objectifs :

  • D’aborder la politique de prévention et de protection de l’enfance par le prisme des droits de l’enfant et notamment de ses besoins fondamentaux.
  • De mieux communiquer les grandes orientations du Schéma départemental enfance-famille et permettre son appropriation.
  • D’associer et recueillir la parole des professionnels sur les territoires ainsi que des familles.
  • De mieux comprendre les raisons du mal-être des professionnels du secteur social, notamment ceux qui interviennent dans le cadre de la protection de l’enfance.
  • De vérifier l’état d’avancement du schéma départemental enfance-famille et l’amender si nécessaire.

Les Etats généraux de la prévention et de la protection de l’enfance ont mobilisé l’ensemble des acteurs au bénéfice des enfants et des familles accompagnées. Ils ont été lancés début 2022 et ont été organisés en trois temps : une phrase de préparation au premier trimestre 2022, trois rencontres territoriales fin mars-début avril 2022 et un temps de clôture en juin 2022.

Chronologie des Etats généraux

Lors de la journée de clôture du 28 juin à Saint-Gilles, Gautier Arnaud Melchiorre présentera un rapport sur le recueil de la parole des enfants confiés. Au programme également de la journée : présentation des pistes de travail ou chantiers qui seront déployés grâce aux propositions issues de la démarche.

La prévention et la protection de l'enfance en chiffres

  • 3 395 enfants ont bénéficié d'une mesure éducative à domicile en 2021.
  • 2142 informations préoccupantes reçues en 2021.
  • 3 654 mineurs et majeurs confiés à l'Aide sociale à l'enfance dont 743 mineurs non-accompagnés (ou ex-mineurs non-accompagnés devenus majeurs).