Collèges
Haut de page

Les futurs collèges de Bréal, Laillé et Guipry-Messac ont désormais un nom !

Collège de Bréal
Futur collège de Bréal-sous-Montfort - ©Jérôme Sevrette

A la rentrée prochaine, trois nouveaux collèges ouvriront en Ille-et-Vilaine, à Bréal-sous-Montfort, Laillé et Guipry-Messac. Leurs noms viennent d’être adoptés par l’assemblée départementale. Découvrez-les !

Trois collèges sont actuellement en construction en Ille-et-Vilaine : à Laillé, à Guipry-Messac et à Bréal-sous-Montfort. Cet investissement répond à la forte augmentation du nombre de collégiens sur ces secteurs scolaires. Si la crise sanitaire et le confinement ont mis les chantiers à l’arrêt pendant deux mois, l’accueil des nouveaux collégiens et collégiennes sera cependant assuré dans des conditions satisfaisantes dès septembre.  

Après avoir proposé aux écoles des secteurs de recrutement des nouveaux établissements de travailler sur la dénomination des futurs collèges, les élu-es réunis en assemblée, viennent de faire leur choix.

Françoise Elie à Bréal-sous-Montfort

C’est sous le nom de Françoise Elie que le nouveau collège de Bréal-sous-Montfort sera désormais connu des Bretilliens. Née à Fougères le 16 septembre 1906, cette épicière rennaise, veuve et mère de deux enfants pendant la Seconde guerre mondiale, a pris part à la Résistance et utilisé son épicerie à cet effet. Elle participa aux réseaux de Défense de la France et Bordeaux-Louiac. Arrêtée, elle fut déportée à Ravensbrück, dont elle survécu. Elle décède le 14 juillet 1968.

Marie Curie à Laillé

A Laillé, c’est la scientifique d’exception Marie Curie qui est à l’honneur. Physicienne et chimiste de renom,  Marie Curie est célèbre dans le monde entier pour être la première femme à avoir reçu le prix Nobel de Physique en 1903. Elle est aussi à ce jour la seule femme à avoir reçu deux fois cette haute distinction : ses travaux sur le polonium et le radium lui ont valu le prix Nobel de Chimie en 1911. Marie Curie a permis de formidables avancées scientifiques et a ouvert les portes de la physique nucléaire et de la radiothérapie.

Gaël Taburet à Guipry-Messac

Gaël Taburet vient lui aussi enrichir la liste des hommes et femmes célèbres donnant leur patronyme à un établissement construit par le Département. Cet aviateur né à Messac en 1919 et engagé dans l’escadrille Normandie-Niemen sur le front de l’Est pendant la seconde guerre mondiale, donne son nom au nouveau collège de Guipry-Messac. Gaël Taburet participa aux combats jusqu’à la fin de la guerre et resta fidèle à son escadrille jusqu’en 1951 participant notamment aux opérations menées en Indochine. Commandeur de la Légion d’Honneur, le colonel Taburet était également titulaire de la Croix de guerre 39-45.

Une démarche participative

Pour la dénomination des futurs collèges, le Département a souhaité développer un mode participatif avec l’ensemble des écoles du périmètre de recrutement de ces nouveaux établissements.

  •  Pour le collège de Bréal sous Montfort : l’école élémentaire Pierre Leroux à Bréal s/s Montfort, l’école élémentaire de Goven, l’école primaire Les Trois Pierre à Saint-Thurial, l’école primaire de Tréffendel
  • Pour le collège de Guipry-Messac : l’école George Sand et l’école primaire La Roche des Grées à Guipry-Messac, l’école primaire les Korrigans à Saint Senoux, l’école primaire Aimé Bailleul à Guignen ;
  • Pour le collège de Laillé : l’école élémentaire Léonard de Vinci à Laillé et l’école primaire Les Rondines à Bourg-des-Comptes.

Les écoles ont été invitées à mener un travail pédagogique avec les élèves de CM2, entrant en 6ème en septembre 2020 dans l’un des trois nouveaux collèges, afin de proposer des noms pour les établissements les concernant. Les propositions ont été réceptionnées en décembre 2019. Les noms déjà attribués à un collège existant en Ille-et-Vilaine ont été écartés. La liste des noms a ensuite été transmise, pour avis, aux maires des communes d’implantation. Il leur a ainsi été proposé de retenir et de classer par ordre de priorité trois personnalités ayant leur préférence. C'est en assemblée départementale, ce mardi 7 juillet, que la décision finale a été prise et les noms des collèges déterminés.
 

Où en sont les travaux ?