Haut de page

Mobilités 2025 : le Département se donne les moyens de changer nos déplacements du quotidien

infographie mobilités de demain

215 millions d’euros d’investissement, un plan vélo de grande ampleur : avec Mobilités 2025, le Département engage un vaste programme pour les 7 prochaines années, afin de modifier profondément nos manières de nous déplacer. Co-construit pendant 3 ans avec l’ensemble des territoires bretilliens, le programme d’investissement a été voté à l'unanimité par les conseillers départementaux, lors de la session du 22 avril 2021.

Avec ce programme destiné aux infrastructures des mobilités en Ille-et-Vilaine, le Département investit 215 M€ pour les sept prochaines années. Mais surtout, Mobilités 2025 induit un changement de cap en prenant en compte l’ensemble des mobilités. Concrètement, cette nouvelle orientation se traduit par la volonté de créer un important réseau cyclable express départemental.

En dédiant 70 M€, son premier poste d’investissement, au vélo, la collectivité affirme sa volonté de transformer de façon progressive mais durable notre manière de vivre la route et nos déplacements.

Par ailleurs, les opérations d’aménagement du réseau routier vont permettre de renforcer la sécurité, la qualité de vie, le confort des usagers tout en facilitant les déplacements des Bretilliens sur l’ensemble du territoire.

Rassembler tous les acteurs locaux pour aller plus loin

Ancrée dans une volonté de concertation avec les acteurs locaux, les projets mis en œuvre avec Mobilités 2025 ont été définis suite à la consultation des communes et des intercommunalités d’Ille-et-Vilaine. Plus de 300 projets locaux ont ainsi émergé, qui feront l’objet de Pactes des mobilités locales dédiés. Par la signature de ces Pactes, les collectivités s’engageront, en contrepartie, à mettre en œuvre des actions en faveur des mobilités durables en cohérence avec les besoins et les enjeux des territoire et de leur population. L’espace public se voit ainsi repartagé entre les différents usagers et leur mode de déplacement.

Cette contractualisation engageante permet ainsi au Département de se positionner non plus comme simple aménageur mais bien comme fédérateur des différentes formes de mobilité.

Faciliter les passerelles entre les différents moyens de se déplacer

Avec ses 4 660 km de routes départementales dont 150 km à 2 x 2 voies gratuites, ses 1 000 km d’itinéraires cyclables et de voies vertes, ses 132 aires de covoiturage, le Département contribue à faciliter les déplacements pour tous, en tous points de son territoire. Avec Mobilités 2025, le Conseil départemental entend adapter les infrastructures aux mobilités du futur dans l’objectif de faciliter et de sécuriser les déplacements au quotidien.

Les investissements réalisés doivent devenir un levier pour faire évoluer les habitudes et aller plus loin au service de l’écologie, du vélo, de la voiture électrique, de l’accompagnement social des Bretilliens défavorisés, du développement économique des villes moyennes, de l’innovation technologique et entrepreneuriale…

Tous à vélo ! Le Département investit 70 M€


Se rendre sur son lieu de travail, aller au collège, aller acheter sa baguette de pain, emmener le petit dernier à la crèche, faire du sport entre amis, se déplacer en toute autonomie ou tout simplement se dégourdir les jambes tout en prenant soin de sa santé ? Avec Mobilités 2025, le vélo doit devenir une réelle alternative à la voiture pour les courts trajets du quotidien offerte à tous les Bretilliens.

La condition première à ce changement et à l’évolution des habitudes ?

Un réseau cyclable express départemental attractif dont les infrastructures garantissent sécurité, praticité, utilité et satisfaction adapté aux besoins de chacun. Que ce soit en ville ou hors agglomération, les connexions entre les points stratégiques du quotidien : gares, zones d’activité, établissements scolaires, relais de mobilité, aires de covoiturage, Ehpad, etc. doivent être assurées par ce réseau afin de mailler efficacement le territoire et permettre ainsi une continuité entre les multiples modes de déplacement proposés (vélo électrique, bus, train, métro, auto-partage, co-voiturage, voiture, etc.). Avec Mobilités 2025, le budget engagé par le Département, de 70 M€ - contre 3 millions en moyenne par Département - permettra  la création de 250 km de pistes cyclables à horizon 2028.

Le vélo, un mode de déplacement pour tous

 

Des mobilités adaptées et responsables

L’approche automobile est repensée en prenant en compte les problèmes de sécurité, les enjeux environnementaux, mais aussi la gestion des futurs véhicules autonomes connectés. L’intention du Département est d’agir, notamment en solidarité avec les territoires peu denses, en faveur de mobilités à la fois plus raisonnables en coûts, plus sobres en carbone et accessibles à tous les Bretilliens et Bretilliennes. Ces nouvelles formes de mobilités seront adaptées aux besoins du quotidien des habitants, quels que soient leur âge, leur lieu de vie et leurs besoins spécifiques.

Retrouvez toutes les opérations Mobilités 2025 sur la carte interactive du département

Voir en plein écran