Haut de page

Mon quotidien de Bretillien : Comment fonctionne une Maison d'Assistantes Maternelles ?

maison assistante maternelle illustration

Le Département est un acteur déterminant sur le territoire en matière de protection de l'enfance et d'accompagnement à la parentalité. À ce titre, les services départementaux soutiennent les projets de création de Maisons d'assistant.es maternel.les (MAM), en plein développement depuis 2010. Illustration avec la Maison d'Assistant.es Maternel.les (MAM) Ty Moun qui a ouvert ses portes à Chavagne en octobre dernier.


Sur le territoire, le Département joue un rôle majeur dans le développement des modes d’accueil de la petite enfance. Par exemple, le Département informe les personnes souhaitant exercer le métier d’assistant.e maternel.le des démarches à réaliser et les missions agréments ont la responsabilité d'évaluer les candidatures en vue d'un agrément. Dans ce cadre, le conseil départemental réaffirme son soutien au développement des modes d'accueil du jeune enfant innovants comme les Maisons d'Assistant.es Maternel.les (MAM). Régi par un fonctionnement différent de la crèche ou de la micro-crèche, ce type d'accueil alternatif est en plein développement en Ille-et-Vilaine comme au niveau national.

Qu’est-ce qu’une MAM ?

Les MAM sont des espaces d’accueil pour les jeunes enfants de 10 semaines jusqu'à l'entrée à l'école, créés par au moins 1 assistant.e maternel.le agréé.e qui décide d'exercer son métier hors domicile. Ces maisons s’inscrivent dans le cadre d’une politique de diversification des modes d’accueil de la petite enfance, introduite par la loi n°2010-625 du 9 juin 2010.

L’Ille-et-Vilaine compte, au 31.12.2021, 72 MAM réparties sur l'ensemble du département.

À mi-chemin entre l’accueil individuel et l’accueil collectif, les MAM :

  • sont créées par au moins 1 assistant.e maternel.le agréé.e et peuvent en regrouper 6 au maximum dont 4 simultanément ;
  • disposent de leur propre fonctionnement (horaires, projet pédagogique, règlement de fonctionnement, fermetures annuelles…) ;
  • accueillent un nombre limité d’enfants (20 au maximum dont 16 de moins de 3 ans au maximum) ;
  • disposent d'une souplesse dans leur fonctionnement grâce à la délégation d'accueil : chaque assistant.e maternel.le reste référent.e de l’enfant pour lequel elle.il a passé un contrat d'accueil avec les parents, mais les autres assistant.es peuvent s’occuper de lui sur des temps limités au cours de la journée.


Au sein d’une MAM, les parents sont les employeurs directs d’un.e assistant.e maternel.le, référent.e pour leur enfant. En cela la MAM diffère d’une crèche ou micro-crèche, relevant de la réglementation des établissements et services d’accueil des jeunes enfants et au sein desquelles les professionnelles sont salarié.es de la structure. À noter que les parents faisant appel à une MAM sont éligibles à la PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant).
 

Parent et employeur : ce qu'il faut savoir

Lorsqu'ils confient leur enfant à une Maison d'Assistant.es Maternel.les, les parents passent un contrat avec l'un.e des assistant.e maternel.le, qui reste référent.e pour leur enfant. Par cette contractualisation, ils deviennent employeurs et doivent donc gérer l'aspect administratif, financier et ressources humaines : congés, absences, déclarations de salaires, fin de contrat...

Pour vous aider dans ces démarches, retrouvez sur le site pajemploi.urssaf.fr toutes les informations utiles.

La MAM : quels avantages pour les assistant.es maternel.les et les parents ?

Pour les assistant.es maternel.les et les parents, l’accueil au sein d’une MAM présente certains atouts. Pour les professionnel.les de la petite enfance, c'est une manière de rompre l'isolement du travail à domicile qui peut être pesant. Le fait d'exercer dans un autre lieu que son propre logement facilite également la séparation entre vie professionnelle et vie personnelle. Et permet le travail en équipe. Pour les parents de tout-petits, la MAM offre un accueil familial avec des liens privilégiés entre l'enfant et son assistant.e maternel.le tout en permettant à l'enfant d'évoluer dans un petit collectif. Pour les enfants, l'effectif limité d'une MAM permet une initiation en douceur à l'entrée à l'école.

En savoir plus sur le métier d'assistant.e maternel.le

Vous avez envie d'exercer le métier d'assistant.e maternel.le ? Et pourquoi pas de créer une MAM ? Pour devenir assistant.e maternel.le, il faut impérativement obtenir l'agrément délivré par le Département pour une durée renouvelable de 5 ans.

Formation obligatoire, conditions de travail, spécificités : découvrez les spécificités de ce métier au plus près des tout-petits. Près de 7200 assistant.es maternel.les agréé.es travaillent en Ille-et-Vilaine.

Un site dédié leur est consacré : https://www.assistantsmaternels35.fr/