Haut de page

Reconstruction de Notre-Dame-de-Paris : le Département fait un don de chênes

abattage d'arbres

Le Département a répondu favorablement à la sollicitation de l’Office National des Forêts (ONF) pour lui fournir gratuitement des chênes issus de la forêt de la Corbière. 20 m3 de bois, représentant 11 chênes, sont donc offerts pour participer à la reconstruction de la flèche de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris.

Les chênes ont été identifiés et abattus le 10 mars 2021 dans le respect strict du plan de gestion du massif forestier de cet espace naturel. La reconstruction de la flèche telle que dessinée par Viollet-le-Duc nécessite près de 1100 chênes. L’ONF a entrepris de réunir 325 arbres issus de forêts de tout l’hexagone.

Ces troncs d’arbre massifs seront acheminés dans les jours qui viennent par la technique du débardage, transport du bois par un cheval, afin de réduire l’impact environnemental de véhicules motorisés. Ce travail est mené avec une constante prise en compte du bien-être animal, en recourant si nécessaire à une technique de mouflage (utilisation de cordes, câbles et poulies), ou en limitant la contrainte physique (utilisation d’un dynamomètre pour mesurer l’effort demandé au cheval par exemple).
 

Le Département, lors de la session du 25 avril 2019, quelques jours après l’incendie de Notre-Dame-de- Paris, avait voté une contribution exceptionnelle à la reconstruction de la cathédrale :

  • le versement sur 2019 d’une subvention de 50 000 € pour l’opération de reconstruction
  • le versement d’une enveloppe complémentaire de 100 000 €, répartis sur 2020 et 2021, suivant l’évolution des travaux.