Haut de page

Rennes-Redon : dernière ligne droite

Le Département réalise actuellement la section de Saint-Just à Renac de la 2x2 voies Rennes – Redon : longue de plus de 7,4 km, cette section est la dernière de l’opération. Elle sera mise en service à l’été . À ce jour, sur les 58 km qui séparent la rocade de Rennes de l’entrée de Redon, près de 51km ont déjà été aménagés.

Le Département a engagé 152 millions d’euros pour le projet prioritaire de passage en 2x2 voies de l’axe Rennes – Redon. L’objectif attendu de ce chantier est d’améliorer la mobilité et la sécurité des usagers de cet itinéraire structurant mais également de favoriser le développement des territoires traversés.

La section de Saint-Just à Renac représente un investissement pour le Département de près de 25 millions. La mise en 2x2 de ce tronçon se fait en majeure partie en aménagement sur l’ancienne RD 177. Cela permet de réutiliser une partie du tracé existant entre Couëdel (lieu-dit de Saint-Just) et Renac. L’aménagement en tracé neuf se situe entre Saint-Just et Couëdel.

Les travaux de la section de Saint-Just à Renac ont débuté en juillet et s’achèveront à l’été, si les conditions météorologiques sont favorables.

Focus sur les aménagement spécifiques réalisés

Le château de brossay

Sur la commune de Renac, la présence du château de Brossay et de son parc, classé monument historique, à proximité du tracé de la x voies et de la voie parallèle, a nécessité des ajustements techniques. La 2x2 voies a ainsi été abaissée de 1,90 m en dessous de son niveau actuel au niveau du pont de Brossay. Des aménagements ont également été ralisés pour déplacer le portail du château qui se trouvait sur le tracé d la voie parallèle.

Desserte du bourg de Renac

Le Département a également optimisé son projet pour la desserte du bourg de Renac. Il était initialement prévu d’avoir une seule sortie de la 2x2 pour Renac, située au niveau de la voie communale desservant le cimetière. Après avoir repris une étude approfondie sur ce point, parallèlement au déroulement des travaux, le Département a proposé de maintenir la sortie de la 2x2 au niveau du pont de Brossay et d’intégrer cet aménagement au chantier en cours. Une modication du projet à l’échangeur de Renac Ouest a également permis de créer un débouché de la voie communale du cimetière dans l’échangeur.

La création de nombreux ouvrages hydrauliques et de nmbreux ouvrages d'art

Sur la section de Saint-Just à Renac, de nombreux ouvrages sont en cours de travaux alors que d'autres sont déjà achevés.

Plusieurs ouvrages déjà réalisés ou en cours de réalisation : le pont de Basse-Lande, le pont de Couëdel, le pont de Panage, le pont de la Soualais

D'autres ouvrages d'art restent à créer :

  • La construction de 2 échangeurs a débuté en septembre 2020 : un échangeur desservant Saint-just, un échangeur à l'extémité de la section pouir la desserte de renac au niveau de la route de la Chapelle-de-Brain
  • Le pont de Bel-Air (achèvement prévu en mars 2021)
  • Le pont de Renac (travaux démarrés en janvier 2021 pour une durée prévisionnelle de 5 mois)
  • Ecran acoustique de Bel-Air avec mur de soutènement (d'octobre 2020 à juin 2021) et mur anti-bruit de la Veillonnerie (avril à fin mai 2021)
  • Pont de Brossay : travaux de consolidation destinés à conserver l'ouvrage en place

Une route durable

Des enrobés phoniques sont utilisés sur toutes les sections de la 2x2 voies pour réduire les nuisances sonores. Posés en dernière couche sur 2,5 cm d’épaisseur, ils permettent de réduire le bruit de décibels, comparé à la mise en oeuvre d’enrobés classiques, soit l’équivalent d’une diminution du trafic par deux. En complément, le Département a implanté un écran anti-bruit avec mur de soutènement à Bel-Air et un mur anti-bruit sera achevé en à la Veillonnerie.

Pour favoriser l’usage partagé de la voiture et développer les modes alternatifs tels que le vélo, le Département poursuit sa politique d’aménagement d’aires de covoiturage le long de la 2 x 2 voies, à proximité des échangeurs. Une dizaine d’aires sont déjà disponibles le long de l’axe Rennes – Redon et de nouvelles aires sont prévues à Saint-Just et Renac.

Les cheminements pédestres seront maintenus et notamment le GR39 qui empruntera le passage faune sauvage de Panage. Certains ouvrages sous la future 2X2 voies seront rallongés :  le passage cavalier de Renac, l'ouvrage piéton de Sévéroué ou le pont de la Gautrais.

Enfin la biodiversité sera préservée avec le rétablissement de corridors écologiques : un ouvrage a été créé tout spécialement pour le maintien des continuités de part et d'autre de la 2X2 voies, au niveau du Bois de la Gréhandais. Ce passage inférieur de grandes dimensions permet à la faune locale de franchir la nouvelle 2X2 voies sous la route. L'aménagement d'hibernaculum (refuge, gîte ou partie d'un terrier qui sert à l'hibernation d'un animal) est également réalisé sur place. Des mares ont été créées à Basse-Lande, de part et d'autre de la 2x2. Implantées à proximité d'une zone humide, elles sont à la fois des zones refuges et des corridors écologiques.
 

Emploi et insertion

Dans le cadre des clauses sociales inscrites dans le marché public pour la réalisation de la section Saint-Just - Renac, 820 heures seront réalisées par des personnes éloigénes de l'emploi et en insertion professionnelle.