Haut de page

Revalorisation des rémunérations et indemnités versées aux assistants familiaux

© Franck Hamon

Dans le cadre de sa mission de protection de l’enfance, le Département porte une attention particulière aux 850 assistantes et assistants familiaux, qui accueillent près de 1500 enfants de 0 à 21 ans confiés à l’aide sociale à l’enfance. Le Département a décidé d’engager 6 millions d’euros supplémentaires par an pour revaloriser leurs salaires et leurs indemnités.

Selon les situations et le nombre d’enfants accueillis, les revalorisations proposées par le Département vont de 103,47 euros bruts (pour l’accueil de 3 enfants) à 400,59 euros bruts par mois, représentant des augmentations pouvant aller jusqu’à 30%, pour des salaires allant de 1729 euros bruts par mois pour l’accueil d’1 seul enfant à 3323,07 euros bruts par mois pour l’accueil de 3 enfants.

Le Département a également proposé l’amélioration de plusieurs indemnités versées à ces professionnels pour les besoins des enfants. 

En dehors de cette revalorisation salariale et pour prendre en considération les besoins et les difficultés du métier, la collectivité s’implique largement dans la formation et l’accompagnement professionnel des assistantes et assistants familiaux. Des entretiens réguliers sont notamment organisés avec les nouveaux professionnels et des groupes d’analyse de pratique se réunissent une fois par mois sur tout le territoire bretillien pour leur permettre d’échanger sur leur quotidien et trouver des solutions à des problématiques vécues.

A travers l’ensemble de ces mesures représentant un surcoût global annuel d’un montant exceptionnel de 6 millions d’euros pour la collectivité, le Département réaffirme son engagement dans la valorisation du métier d’assistant familial. 
 

Ces propositions sont issues d’un travail partenarial engagé avec les professionnels et les organisations syndicales à l’initiative du Département, complété par l’application de mesures règlementaires nationales relatives à la protection de l’enfance.

Ce travail se poursuivra, au niveau départemental, à travers la mise en place d’un groupe de travail composé d’assistantes et assistants famliliaux, sur l’amélioration des conditions d’exercice de ce métier au quotidien. Enfin, des rencontres auront lieu sur le territoire au 1er trimestre 2023, avec l’ensemble des assistantes et assistants familiaux pour échanger sur les grands enjeux de la protection de l’enfance en Ille-et-Vilaine.

En quoi consiste le métier d’assistant familial ?

Représentant actuellement 40% des accueils des enfants confiés, les assistantes et assistants familiaux constituent avec l’ensemble des personnes résidant à leur domicile, une « famille d’accueil ».

Être famille d’accueil, c’est accompagner au quotidien des mineurs et des jeunes majeurs (- 21 ans), qui sont temporairement séparés de leurs parents et ont, pour des raisons diverses, été confiés aux services de l’aide sociale à l’enfance. L’assistant familial les aide à grandir et à se construire pendant le temps qu’ils lui sont confiés.
 
Pour rappel, le Département organise régulièrement et sur tout le territoire bretillien des réunions d’informations pour en apprendre plus sur le métier d’assistant familial.

En savoir plus sur le métier d'assistant familial