Haut de page

Solidarités : le Département intensifie son engagement

La crise du Covid-19 qui dure depuis plus d’un an désormais aura eu des conséquences sanitaires, mais également économiques, sans précédent. Dans ce contexte, l’action du Département en termes de solidarités est plus que jamais essentielle. Au cours de la session départementale des 22 et 23 avril 2021, l’assemblée a pris plusieurs décisions pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion, dans le but de soutenir et accompagner ceux qui ont été fragilisés par la crise.

Ouverture du Fonds d'aide aux jeunes à de nouveaux bénéciaires

Le Fonds d’aide aux jeunes est une aide destinée à des jeunes rencontrant des difficultés particulières pour accéder à l’autonomie, à la formation professionnelle et à l’emploi. Il leur permet ainsi d’accéder à des aides temporaires pour la réalisation de leurs projets d’insertion sociale et professionnelle. Ce sont chaque année près de 2000 jeunes bretilliens qui en bénéficient. Le FAJ fait l’objet d’un partenariat entre le Département et les missions locales qui les accompagnent. Le Département a souhaité faire évoluer ce dispositif, en l’ouvrant notamment à de nouveaux bénéficiaires : mineurs de 16 à 18 ans, jeunes allocataires du RSA, jeunes sortants du dispositif de l’Aide Sociale à l’Enfance ou jeunes incarcérés, pour accompagner leur réinsertion sociale, professionnelle et civique après la sortie de prison. Au total, le Département consacrera une enveloppe de 327 000€, auxquels viendront s’ajouter 44 000€ du conseil régional et 13 000€ des communes et communautés de communes.

Deux nouveaux dispositifs pour les bénéficiaires du RSA

En décembre 2020, l’Ille-et-Vilaine comptait 19 395 allocataires du RSA, soit une augmentation de 11,5 % par rapport à décembre 2019, en raison de l’accroissement de la pauvreté dû à la crise sanitaire. Pour l’année 2020, le Département souhaite tout mettre en œuvre pour accompagner les bénéficiaires du RSA vers l’emploi. Pour cela, deux nouveaux dispositifs ont été mis en place.

La plateforme Job35

Le Département a déployé la plateforme Job35, qui sera mise en ligne au début de l’année 2022, dans le but de favoriser la mise en relation directe entre les bénéficiaires du RSA et les employeurs. Outre le retour à l’emploi, cette plateforme permettra de satisfaire les besoins de recrutement de certains secteurs d’activité sous tension : services à la personne, BTP, agroalimentaire etc. Cette démarche a été réalisée en se basant sur ce qui a été réalisé dans d’autres départements, et la palteforme été conçue en collaboration avec de nombreux partenaires (Pôle Emploi, DIRECCTE, missions locales, villes délégataires, UE 35 ou les Fédérations d’employeurs dans le secteur de l’aide à domicile). La moitié de son coût (525 000€ sur 2 ans) pourrait être financée par des crédits d’État.

Un cumul possible RSA - Emplois saisonniers

Le second dispositif mis en place est la possibilité de cumuler RSA et emploi saisonnier, à hauteur de 400 heures sur une année civile. Le dispositif devrait être effectif dès l’été 2021, et concernerait en premier lieu les emplois dans les secteurs de l’agriculture, du médico-social, de l’agroalimentaire et du tourisme.

Renforcement des aides pour les associations de solidarité

De nombreuses associations favorisent l’autonomie, l’insertion sociale et professionnelle des personnes fragilisées. Le Département souhaite intensifier l’aide qu'il leur apporte. En 2020, en raison de la crise, le Département avait augmenté le montant du financement de ces associations, le faisant passer de 138 000€ (qui était attribué depuis 2013) à 202 000€. En 2021, le Département souhaite réaffirmer ce renfort en attribuant un montant global de 200 000€. Par ailleurs, le Département souhaite travailler avec ces associations à la définition de critères qui permettront de répartir équitablement les crédits de cette enveloppe.