Haut de page

Le viaduc de Guipry-Messac entièrement rénové

Viaduc de Guipry Messac après travaux

Les travaux de restauration du viaduc de Guipry-Messac sont terminés. Constuit en 1901, cet ouvrage d’art métallique de type Eiffel se distingue par son architecture remarquable. Le montant global de ces travaux de rénovation s'élève à 2 millions d’euros, entièrement financés par le Département d’Ille-et-Vilaine.

Un viaduc métallique contruit en 1901

Le viaduc, situé à proximité du centre bourg de Guipry-Messac, enjambe la Vilaine. Construit en 1901, il supportait autrefois le passage d’une voie ferrée pour la ligne Châteaubriant-Plöermel. La structure métallique a été réalisée par la Maison Joly, Kessler & Cie successeurs à Argenteuil. Le Département l’a acquis en 2000 au titre de ses politiques « espaces naturels sensibles et randonnée ». Il supporte la voie verte depuis un premier aménagement réalisé en 2001.

Découvrir les travaux en vidéo

Quels travaux de restauration ont été réalisés ? 

Les travaux de restauration ont débuté en août 2020 et se sont achevés en juin 2021. La charpente métallique a été entièrement reconstruite. La peinture, l’étanchéité et le revêtement ont été également refaits. Différents corps de métiers spécifiques ont été mobilisés : échafaudeurs, désamianteurs, peintres, métalliers,... Un protocole de désamiantage et de protection de l’environnement, de la Vilaine notamment, a dû être mis en place. L’ouvrage a ainsi été entièrement échafaudé et protégé par un dispositif étanche à l’air et à l’eau.
 


En plus de sécuriser et de restaurer l’ouvrage, ces travaux ont servi à améliorer les déplacements doux et les rendre plus sûrs pour les habitant.es et les collégien.nes qui empruntent ce passage. En effet, cette restauration complète le parcours de la voie verte entre Teillay et Guipry-Messac, entièrement gérée par le Département.
 

La restauration du viaduc en chiffres clés 

  • Coût : 2 millions d’euros TTC
  • Financement : 100% par le Département d’Ille-et-Vilaine
  • Durée des travaux : 11 mois, de début août 2020 à fin juin 2021
  • Conduite d’opération : Service patrimoine naturel du Département d’Ille-et-Vilaine
  • Maîtrise d’oeuvre :
  • IOA Bretagne pour le diagnostic initial et les études de projets
  • ANTEA Groupe pour l’actualisation du diagnostic et la direction de l’exécution des travaux
  • Contrôleur extérieur : Le CEREMA

1000 ouvrages d'art surveillés et entretenus par le Département 

Un millier d'ouvrages font l'objet d'une surveillance par les services du Département. Le service chargé des "ouvrages d'art" travaille avec les agences du Département réparties sur le territoire. Pour rappel, en génie civil, on appelle "ouvrage" tous les ponts et viaducs mesurant plus de 2 mètres,les passerelles, les digues, les murs de soutènement et les murs anti-bruit.

Actuellement, le pont Saint-Hubert fait l'objet d'une vaste opération de diagnostic, avant d'entamer d'importants travaux de restauration. Tout comme le viaduc de Guipry-Messac, cet ouvrage d'art comprend une structure métallique et a été érigé au début du XXème siècle. 

Découvrir l'Histoire du pont Saint-Hubert