Espaces naturels
Haut de page

[vidéo] Cueillir les champignons en Ille-et-Vilaine : les bons conseils

Cueillette des champignons en Ille-et-Vilaine : les bons conseils

Direction la Forêt de la Corbière, à l'est de Rennes, pour une cueillette de champignons dans l'un des espaces naturels du Département d'Ille-et-Vilaine ouverts au public. Comment bien les ramasser pour qu'ils repoussent l'année prochaine ; quelques conseils pour reconnaître les champignons comestibles et non comestibles ; leur rôle essentiel dans la vie de la forêt et de la biodiversité qu'elle abrite...

> Les espaces naturels du Département d'Ille-et-Vilaine

5 conseils de cueillette pour trouver des champignons tous les ans

Règle n°1 : Les yeux pas plus gros que le ventre

  • Cueillir avec parcimonie : ne ramasser que ce dont on a besoin pour sa consommation personnelle.

Règle n° 2 : On ne s'énerve pas, on reste sage

  • Ne pas pénétrer dans les zones de semis et de plantation.
  • Ne pas garer sa voiture dans les sentiers mais sur les parkings.
  • Respecter la flore, les clôtures et les animaux.

Règle n° 3 : Allez-y d'un pas léger

  • Éviter de piétiner les sous-bois car cela élimine progressivement le réseau de racines mycéliennes (la partie souterraine des champignons).

Règle n° 4 : La beauté du geste

  • Cueillir le champignon avec précaution.
  • Éviter d’utiliser râteau, pioche ou croc.
  • Pour cueillir un champignon, il faut le couper avec un couteau à la base du pied pour qu’il puisse réapparaître l’année suivante.

Règle n° 5 : Un panier bien rangé

  • Une fois dans le panier, ne pas mélanger les champignons comestibles et les espèces douteuses afin d’éviter toute contamination.

 

Le saviez-vous ? Les champignons sont protégés par la loi

En France, toute forêt appartient à quelqu’un. En principe, avant toute cueillette, il faut donc demander l’autorisation au propriétaire. En effet, tout ramassage non autorisé de champignons en forêt publique ou privée est puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 € (article 131-31 du Code pénal). Selon l’article 547 du Code civil, tout ce qui pousse dans un Espace naturel sensible, propriété départementale, appartient au Conseil départemental, notamment les champignons. Cependant, dans la Forêt de la Corbière, la cueillette de champignons est tolérée, dans la limite de 5 kg, par jour et par personne.
 

Pourquoi le champignon est-il aussi important dans l’écosystème forestier ?

Même s’il est souvent non comestible pour l’être humain, le champignon a un rôle essentiel dans le fonctionnement du système forestier. Il aide à la croissance des arbres. Il existe 3 catégories de champignons

Celui qui vit en symbiose avec un arbre. Son mycélium apporte de l’eau et des sels minéraux à l’arbre et le champignon reçoit en retour les sucs indispensables à son alimentation. Cette symbiose
est rendue possible grâce aux petits filaments mycéliens qui entourent les racines des arbres assurant ainsi les échanges bénéfiques.

Celui qui aide à la décomposition des matières organiques (arbres, feuilles mortes, souches…) et donc à la fabrication et à l’enrichissement de l’humus. Il s’agit d’un champignon saprophyte.

Celui qui participe à la sélection naturelle en faisant mourir les arbres les plus faibles. C’est un champignon parasite.