Haut de page

Violences faites aux femmes : tous concernés

121 : c’est le nombre de féminicides perpétrés en France en 2018. En 2019, ce chiffre pourrait être encore plus élevé. 130 femmes ont d’ores et déjà été tuées par leurs compagnon ou ex-compagnon depuis le début de l’année. La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre est l’occasion de réaffirmer l’importance d’une mobilisation collective contre toutes les violences faites aux femmes.

Violences faites aux femmes : de quoi parle-t-on ?

Les violences subies par les femmes constituent l’une des violations des droits de l’homme les plus répandues dans le monde. Insultes, coups, harcèlement, menaces, agressions sexuelles, mariage forcé, mutilation génitale, trafic d’être humain… Ces violences prennent de multiples formes et elles peuvent se manifester tant dans l’espace public que dans le monde professionnel ou dans la sphère familiale.

Violences au sein du couple
En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui, au cours d'une année, sont victimes de violences physique et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime, est estimé à 219 000 femmes. Ces violences peuvent prendre une tournure dramatique : en 2018, 121 femmes sont décédées sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon. 

Violences sexuelles
En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui, au cours d'une année, ont victimes de viols et de tentatives de viol est estimé à 94 000 femmes

Violences sexistes et sexuelles dans l’espace public
Insulte, drague importune, violences physiques, harcèlement, atteinte sexuelle, violence sexuelle : 25% des femmes âgées de 20 à 69 ans déclare avoir subi au moins une forme de violence dans l’espace public au cours des 12 derniers mois, soit environ 5 millions de femmes victimes chaque année.

Ces données sont issues du site stop-violences-femmes.gouv.fr 

Le Département mobilisé

Un accompagnement des victimes
Dans le cadre de ses missions d’action sociale, le Département contribue à l’accueil et l’accompagnement de personnes victimes de violences, dans les Centres Départementaux d’Action Sociale (Cdas), les centres de planification et d’éducation familiale, le Service d’Accompagnement des femmes enceintes en difficultés (SAFED). Par l'intermédiaire de son service info sociale en ligne, il oriente également les victimes ou leur entourage en fonction de leurs besoins.

Un protocole départemental
Le Département s’est engagé dans le protocole départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes sous différentes modalités, notamment la participation au financement de la plateforme téléphonique départementale d’écoute et d’accueil temporaire, du Centre Départemental d’Accès aux Droits (CDAD), de lieux d’écoute et d’accompagnement des femmes victimes de violences (CIDFF, SOS victimes…), d’actions de sensibilisations

Les Intervenants Sociaux en Commissariats et Gendarmeries (ISCG)
Le Département finance également le déploiement de postes d’Intervenants sociaux en commissariats et gendarmeries sur l’ensemble du département. Actuellement, 4 intervenants sont mobilisés sur les territoires de Rennes, Vitré, Redon et Saint-Malo. Dispositif passerelle entre les champs du pénal, de la sécurité publique, du social et du médico-psychologique, l’intervenant∙e participe à la lutte contre les violences faites aux femmes et intrafamiliales. Le Département participe par ailleurs aux réseaux VIF (violences Intra-familiales) constitués sur les territoires.

Vous êtes victime ou témoin d’un acte de violence ?

Adressez-vous : 

  • Au commissariat de Police ou à la gendarmerie la plus proche de chez vous

Des intervenants sociaux en commissariats et gendarmerie (financés par le Département) sont déployés sur Rennes, Vitré, Redon et Saint-Malo. 

Vous pouvez égalemement appeler : 

  • Le numéro d’écoute national pour les victimes, leur entourage et les professionnels concernés existe :  Violences Femmes Info 39 19

Du lundi au vendredi de 9h à 22h – samedi, dimanche et jours fériés de 9h à 18h – appel gratuit y compris depuis téléphone portable

Quelques contacts utiles :

Plusieurs associations peuvent également vous venir en aide en Ille-et-Vilaine. Les CDAS peuvent également vous accueillir et vous orienter en fonction de vos besoins. 

AIS35 - Association pour l'insertion sociale

Champ d'action : information juridique,hébergement, toutes violences faites aux femmes
Adresse : 43 rue de Redon, 35000 Rennes
Tél : 0299673914
Site web : www.ais35.fr

ASFAD

Champ d'action : accueil, écoute, information, accompagnement, hébergement, toutes violences faites aux femmes.
Adresse : 146 rue de Lorient 35 000 Rennes
Tel : 0299544488
Email : siege@asfad.fr
Site web : www.asfad.fr

Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) d'Ille-et-Vilaine

Champ d'action : accueil, écoute, information, accompagnement, information juridique. Violences au sein du couple, mariages forcés, mutilations sexuelles féminines, violences sexuelles, harcèlement, prostitution...
Adresse : 23 rue de la Quintaine, 35000  Rennes
Tel : 02 99 30 80 89 
Email : cidff.35@orange.fr
Site web : www.illeetvilaine.cidff.info

Des permanences ont lieu dans de nombreuses communes du territoire : pour en savoir + c'est ici

Femmes solidaires Dol de Bretagne

Champ d'action : accueil, écoute, information, accompagnement. Violences au sein du couple, mariages forcés, mutilations sexuelles féminines, violences sexuelles, harcèlements...

Tel : 06 09 68 65 17
Email : fsolidaires.dol@laposte.net
Site web : https://fsolidaires-dol.jimdo.com

Le Goéland

Champ d'action : accueil, écoute, information, accompagnement, écoute téléphonique, hébergement. Toutes violences faites aux femmes.

Adresse : 22 avenue Jean Jaurès 31765 Saint-Malo
Tel : 02 99 56 72 07
Email : legoeland@wanadoo.fr