Haut de page
Nos actions : Europe et international

Coopération décentralisée : l’Ille-et-Vilaine un Département solidaire et ouvert

Troupeau de vaches à Madagascar
Le Département s'est engagé dans un projet d'amélioration de la filière laitière à Madagascar

Depuis 1983, l’Ille-et-Vilaine noue des relations avec des collectivités locales à l’étranger. C’est ce que l’on appelle la coopération décentralisée. Les projets soutenus concernent principalement le développement économique, agricole, social et culturel.

Le Département d’Ille-et-Vilaine est aujourd’hui impliqué dans cinq territoires de coopération.

A Madagascar

Depuis 2004, le Département mène une coopération avec la Région d’Alaotra Mangoro, à Madagascar. L’échange est basé sur deux de ses meilleurs atouts : le lait et l'écotourisme.
 
Le Département accompagne la Région Alaotra Mangoro et ses services dans le renforcement, la structuration et l’autonomie de ces deux filières économiques. Le soutien de la filière laitière passe par la formation des éleveurs, le développement de l’insémination artificielle, l’appui aux groupements et coopératives pour développer la transformation du lait. Plus de 500 familles bénéficient de cet appui, améliorant leurs exploitations, leurs revenus, leurs conditions de vie. Dans le domaine de l’écotourisme, le Département soutient les activités de l’Office régional du Tourisme de la Région Alaotra Mangoro (ORTALMA) de la Direction Régionale du Tourisme, la formation des opérateurs et le les projets villageois pour améliorer l’offre touristique. La Coopération soutient les porteurs de  projets générateurs de revenus (chambres d’hôtes, gîtes, sites pilotes villageois), pour améliorer leurs conditions de vie des habitants les plus pauvres.

Ces deux filières se développent tout en valorisant et protégeant le patrimoine naturel et culturel de la région Alaotra Mangoro.

Au Mali

Des liens historiques unissent l’Ille-et-Vilaine à la région de Mopti au Mali depuis 1984. Ainsi, le Département a fêté en 2019 les 35 ans de la coopération, en lien avec l’association Ille-et-Vilaine/Mopti (AIVM) qui fédère de nombreux partenariats scolaires, communaux et associatifs entre les deux territoires. Les projets mis en œuvre concernent la filière laitière, le développement d’un système d’information géographique pour élaborer des cartes et collecter des données, mais aussi les nombreux projets portés par les associations membres de l’AIVM dans le domaine du maraichage, de l’hydraulique villageoise, de l’éducation, etc. Tous ces projets sont mis en place par une équipe malienne rattachée directement à la Région de Mopti, malgré un contexte de forte insécurité. Ainsi, cette coopération a su s’adapter et un nouvel axe d’intervention a été proposé en 2013 dans le domaine des énergies renouvelables pour améliorer la sécurité publique et favoriser le développement économique. Avec le projet TREZOR, 200 lampadaires solaires ont été installés dans 10 communes rurales pour améliorer la sécurité des lieux publics la nuit. Un second projet, nommé SOLSOMATI, va permettre l’accès à l’électricité de deux villages situés sur deux communes rurale. L’objectif est ainsi d’améliorer les conditions de vie des populations et de soutenir le développement économique, pour lutter contre la pauvreté.

Le développement de l’axe jeunesse dans le cadre des coopérations avec la Région Alaotra Mangoro et la Région de Mopti viendra enrichir les échanges. Il vise à impliquer les jeunes bretillien.nes, malien.nes et malgaches dans les projets pour redynamiser les coopérations, et promouvoir leur engagement citoyen. Il se concrétisera notamment par l’envoi et l’accueil de jeunes en service civique international et en stage de formation professionnelle, des rencontres d’échanges d’expériences ainsi que par la structuration de l’offre de formation dans le domaine des énergies renouvelables au Mali.

Ces deux coopérations sont soutenues par le Ministère de l’Europe et des affaires européennes, ainsi que par l’Agence française de développement pour le projet SOLSOMATI au Mali.

En Roumanie

Le Département d’Ille-et-Vilaine et le Judet de Sibiu en Roumanie entretiennent des contacts depuis 1989. Les deux collectivités fédèrent et facilitent la réalisation de nombreux projets de coopération entre leurs deux territoires européens. Echanges d'expériences dans les domaines de l'enfance, du handicap, du vieillissement, échanges de jeunes, ou encore sur les thématiques du patrimoine, du tourisme et du développement rural... Les axes de coopération sont nombreux et les liens entre les deux territoires privilégiés.

Le Département soutient financièrement l’activité de Solidarité 35 Roumanie et de l’Association d’amitié Ille-et-Vilaine Sibiu. Ainsi, les liens directs sont favorisés en ce qui concerne les partenariats communaux, les échanges scolaires, la promotion de la culture ou encore les actions liées à la francophonie.

Le Judet de Sibiu accueillera en 2021 l’évènement "Eurorando", la rencontre européenne des associations de randonneurs et organisera des manifestations pour promouvoir cette activité. Ce contexte favorise la création de nouveaux projets, notamment la réalisation de circuits de randonnées autour des communes jumelées avec celle d’Ille-et-Vilaine (15 jumelages actifs) pour mettre en valeur leur patrimoine architectural, historique et environnemental.

Dans les îles anglo-normandes : Jersey et Guernesey

Le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine a noué en 2005 un partenariat avec le gouvernement de Jersey dans l’objectif d’une coopération de voisinage afin de favoriser un développement mutuel et de contribuer au rapprochement de leurs populations. La coopération concerne notamment la mobilité des jeunes, les voyages éducatifs des collégiens, la culture, le sport et les échanges institutionnels. Entre 60 à 100 jeunes en insertion socioprofessionnelle ou en situation de handicap et entre 1900 et 2500 collégiens bénéficient chaque année d’une mobilité vers les îles. Ces actions de mobilité ont un impact bénéfique qui permet d’acquérir une première ouverture à l’international, de développer de nouvelles compétences, de progresser dans l’autonomie, ainsi que de vivre une expérience épanouissante et riche d’enseignements.

Guernesey est partenaire de la coopération depuis 2017. La collaboration sur la thématique de la solidarité internationale a été intégrée en 2018 en lien avec la Commission d’aide internationale des Etats de Guernesey (GOAC). Elle vise à  soutenir conjointement les associations bretilliennes dans leurs projets de solidarité internationale pour améliorer les conditions de vie des populations des pays les plus pauvres (selon l’indice du développement humain des Nations Unies). Ainsi, douze projets différents ont déjà bénéficié d’un co-financement de la part de la GOAC sur la période 2018-2020.

Au Maroc

En 2014, Le Département a signé un accord de coopération avec la Province de Sefrou au Maroc afin de développer des échanges de jeunes entre les deux territoires et de soutenir les échanges d’expériences dans le domaine de la production laitière, de l’arboriculture mais aussi du développement durable. Les échanges de jeunes sont mis en place par deux associations : l’une basée en Ille-et-Vilaine (Jeunes à Travers le Monde) et l’autre basée à Sefrou (Femmes Bladi pour le développement et le tourisme). Ainsi, chaque année, de jeunes bretilliens se rendent au Maroc dans le cadre d’une mission de service civique ou d’un projet d’insertion socio professionnelle et de jeunes marocains sont accueillis en Ille-et-Vilaine.