Haut de page
Espace naturel à Vieux-Vy-sur-Couesnon

Les mines de Brais, un passé ouvrier au grand air

Les mines de Brais à Vieux-Vy-sur-Couesnon

À 35 km au nord de Rennes, les mines de Brais se déploient sur une vallée boisée aux coteaux pentus, à la confluence du Couesnon et de la Minette.

Des vestiges rattrapés par la végétation rappellent le passé industriel du site. Un sentier de découverte, une falaise d’escalade et un joli panorama depuis un oratoire embrassent un paysage naturel et patrimonial en relief, recolonisé par les mousses et les chauves-souris.
Bonne balade !

En activité jusqu’en 1951

C’est en 1879 que la Société anonyme des mines argentifères de La Touche obtint la toute première concession pour exploiter les filons de plomb argentifère, de zinc et de pyrite du sous-sol de Vieux-Vy-sur- Couesnon. Grâce à l’évolution des techniques et l’utilisation de nouvelles sources d’énergie, le site se développa rapidement. En 1906, les mines de Brais employaient 340 personnes. Au plus fort de son exploitation, le site traitait 3 200 tonnes de minerais par an. Mais les difficultés d’extraction et la chute des cours des métaux eurent progressivement raison de son activité.
Les mines de Brais fermèrent définitivement en 1951 après l’irruption brutale d’une grande quantité d’eau et de boues à l’intérieur des galeries.

À flanc de coteaux

L’intérêt patrimonial du site minier réside dans sa topologie et sa conception en paliers. Du plateau vers la vallée se succèdent l’ancienne cité minière - avec ses maisons ouvrières alignées, ses pavillons pour les cadres, la maison du directeur - les bureaux, les bâtiments d’entretien et de réparation, le puits d’extraction, la laverie, la centrale électrique… L’histoire se lit dans le paysage.
 

Carte des espaces naturels départementaux

Voir en plein écran

 

Les espèces que vous pourriez croiser lors de votre balade

Si quelques parcelles de landes sèches et de pelouses habillent les hautes falaises, les feuillus et les résineux constituent le décor dominant de ce paysage boisé où la végétation reprend progressivement ses droits.
Bien visibles, les chênes, les châtaigniers, les merisiers, les bouleaux et les pins sylvestres cohabitent avec une centaine de variétés de mousses plus discrètes, présentes en particulier sur les rochers et les troncs d’arbres. La doradille de Billot et la silène penchée se plaisent sur les coteaux pentus. Sans feuilles ni chlorophylle, la lathrée clandestine parasite les racines des arbres dont elle se nourrit.
 
Les ruines de la mine désaffectée hébergent une colonie mixte de deux espèces rares de chauves-souris protégées, le grand rhinolophe et le murin à oreilles échancrées. La vipère péliade, la couleuvre à collier, l’orvet et le lézard vert sont présents sur le site. Plus de trente espèces d’oiseaux communs fréquentent aussi le site dont le pouillot véloce, le rouge-gorge, la fauvette à tête noire et le pinson des arbres mais également le gobe-mouche gris et la petite mésange nonette.
 
Attention, certaines espèces sont protégées !
Les grands rhinolophes et les murins à oreilles échancrées sont des espèces protégées et très sensibles au dérangement. Leur tranquillité est à préserver tout au long de l’année.

Ensemble, préservons la nature

Le Département d’Ille-et-Vilaine est propriétaire du boisement de 8 ha à flanc de coteaux. Un parking enherbé à proximité du moulin de Brais permet d’accéder facilement au site. Le site est entretenu régulièrement afin de mettre en évidence sa valeur historique et industrielle.
 

Infos pratiques

Accès : en voiture par le D 97 entre Vieux-Vy-sur-Couesnon et Chauvigné. Stationnement sur le parking du site départemental indiqué.
Ensuite à pied : traverser le pont qui franchit le Couesnon puis partir à droite vers le moulin de Brais.

Coordonnées GPS : « Moulin de brais, Vieux-Vy-sur-Couesnon » ou Long. : - 1,485 et Lat. : 48,353

Temps de parcours moyen de la balade : 1 h 30 pour 1,7 km.

Difficulté : moyenne.
 

Télécharger le dépliant d'information :

Un sentier de découverte sécurisé effectue une boucle (1,7 km) en traversant les ruines

Dix panneaux explicatifs détaillent l’activité passée de la mine mais aussi la faune et la flore actuellement présentes. Un chemin secondaire grimpe jusqu’à l’oratoire à la Vierge pour admirer la vallée. Réputé pour être l’un des sites d’escalade les plus élevés de Haute-Bretagne, le spot du pont de Brais offre 400 mètres de voies, réparties sur 15 parcours.

Autres espaces naturels départementaux à proximité

Le saviez-vous ?

L’Ille-et-Vilaine recèle un patrimoine naturel d’une qualité et d’une diversité exceptionnelles. Zones humides, tourbières, landes, vallées, falaises, boisements…
Il existe aujourd’hui une cinquantaine d’espaces naturels départementaux protégés par le Département et ouverts au public. Préserver, valoriser ces sites particulièrement sensibles et permettre au public d’en découvrir les richesses font partie des priorités du Département d’Ille-et-Vilaine.

Pour plus d’informations, demandez la carte des espaces naturels départementaux : environnement@ille-et-vilaine.fr