Haut de page

Trois nouveaux collèges ouverts en 2020 à Laillé, Guipry-Messac et Bréal-sous-Montfort

vue collège laillé

À la rentrée de septembre 2020, trois nouveaux collèges construits par le Département ont ouvert leurs portes. Bâtis sur les communes de Bréal-sous-Montfort, Guipry-Messac et Laillé, ces nouveaux établissements visent à répondre à la forte augmentation du nombre d'élèves à accueillir sur ces secteurs scolaires. Ces nouveaux colléges durables ont été conçus pour s'intégrer parfaitement dans leur environnement et offrir les meilleures conditions d'études pour les élèves.

Le Département d'Ille-et-Vilaine gère la construction, l'entretien et la maintenance des bâtiments des 62 collèges publics d'Ille-et-Vilaine. Le conseil départemental assure également les frais de fonctionnement de ces établissements et contribue financièrement au fonctionnement de 47 collèges privés.

En raison de la croissance démographique observée dans certains secteurs, le Département a lancé en 2019 la construction de 3 nouveaux collèges à Bréal-sous-Montfort, Guipry-Messac et Laillé. Les chantiers simultanés des trois collèges se sont achevés début 2020, permettant d'accueillir les nouveaux élèves pour la rentrée de septembre 2020.

Nous avions suivi le déroulement des travaux de construction de ces trois nouveaux établissements en y consacrant 3 webdocumentaires à découvrir ici.

Le nouveau collège Françoise Elie à Bréal-sous-Montfort

La réalisation du nouveau collège de Bréal-sous-Monfort a necessité une enveloppe de 14,5 millions d'euros.

Le nouveau collège Gaël Taburet à Guipry-Messac

A Guipry-Messac, le Département a construit un collège pouvant accueillir jusqu'à  700 élèves dans des conditions favorisant le bien-être et la réussite. Le montant des travaux réalisés s'élève à 14,5 millions.

Le nouveau collège Marie Curie à Laillé

Le collège de Laillé peut accueillir jusqu'à 800 élèves depuis la rentrée de septembre 2020 dans des conditions favorisant le bien-être et la réussite, pour un coût global des travaux s'élevant à 14,5 millions d'euros.

C'est le projet des cabinets Pelleau et associés et Michot Architectes qui a été retenu. Particularité : le collège est la première construction d'un nouveau quartier qui accueillera également des habitations. Le bois a été utilisé en parement et en charpente. La faune et la flore ont été respectées : haies bocagères conservées, installation de nichoirs dans le bâti.