Haut de page

Bretagne - Anjou : la mise en 2x2 voies bientôt finalisée

Bretagne-Anjou

Le chantier de la mise en 2x2 voies de la Bretagne-Anjou s’achèvera au printemps 2021 après 16 ans de travaux. Le Département d’Ille-et-Vilaine aura investi 141 millions d’euros pour la réalisation de cet axe routier de qualité, plus sûr et durable.Retour en images sur un chantier d'exception.

Le Département réalise actuellement la section La Noë Jollys-Martigné-Ferchaud de la 2x2 voies Bretagne-Anjou. Longue de 3,3 kms, cette section sera la dernière de l’itinéraire en Ille-et-Vilaine, un itinéraire de 48 kms.

La section La Noë Jollys-Martigné-Ferchaud représente un investissement pour le Département de près de 21 millions. Un coût supérieur aux coûts engagés sur d’autres sections qui s’explique par la technicité du chantier en cours. Pour mémoire, ce sont 141 millions d’euros que le Département aura engagé au total pour ce projet prioritaire qu’est le passage en 2x2 de la Bretagne-Anjou. Pour en savoir plus sur les travaux en cours, c'est ici.

Retour en image sur un chantier hors norme

 

Une route vectrice de développement

En facilitant les déplacements, la Bretagne-Anjou contribue à la revitalisation des territoires. Elle permet l’installation d’entreprises et de commerces dans les communes limitrophes (à Martigné-Ferchaud notamment, les zones d'activités du Ronzeray et Emile Bridel offrent une situation stratégique aux entreprises avec un accès direct sur la 2x2 voies)  et par conséquent l’installation de nouveaux habitants, l’ouverture de classes dans les écoles et le développement d’équipements et des services par les collectivités.

Côté insertion, les bénéfices sont également au rendez-vous : le Département intègre des clauses sociales sur l’ensemble de ses marchés publics permettant de faire réaliser des heures de travail par des personnes éloignées de l’emploi (allocataires du Revenu de Solidarité Active, des demandeurs d’emploi de longue durée, les jeunes, les personnes en situation de handicap…). De 2015 à 2020, 10 000 heures d’insertion ont été réalisées sur le chantier de la mise en 2x2 voies de la Bretagne-Anjou favorisant ainsi l’insertion professionnelle et sociale de ces publics.

Une route durable

La mise en 2x2 voies de la Bretagne-Anjou a  fait l’objet de mesures spéciques dédiées à la protection de l’environnement et des espèces, notamment lors de la traversée de la forêt d’Araize.
Sur l’ensemble des phases du projet, toutes les préconisations du comité consultatif environnement du Département d’Ille-et-Vilaine, dans lequel siègent plusieurs associations environnementales, ont été suivies :

  • prise en compte des contraintes environnementales dès la réception du projet;
  • repérage des arbres à préserver pour conserver l’habitat des oiseaux;
  • création de passages grande faune et petite faune;
  • création de crapauducs;
  • installation de clôtures pour gibiers, amphibiens et chiroptères;
  • protection des espèces;
  • reconstitution de mares;
  • reboisement.

Toutes ces mesures dites "compensatoires" feront l'objet d'un suivi sur plusieurs années.

Des mesures de limitation des nuisances sonores pour les riverains ont également été mises en place : réalisation d'écrans antibruit et de merlons, choix d'enrobés phoniques permettant de réduire le bruit de roulement des véhicules.

Enfin des aires de covoiturages ont été aménagées à chaque échangeur de l'axe. L'itinéraire en compte 8 au total. Pour encourager les déplacements responsables, le Département soutient les structures qui mettent en relation les automobilistes pour favoriser le covoiturage, avec comme ambition de créer un véritable réseau de transport en commun entre particuliers.

A noter également : les entreprises qui sont intervenues sur le chantier ont été incitées à proposer des variantes techniques permettant d'améliorer le bilan environnemental des projets : économie de matériaux, d'apport pour préserver la ressources, moins de consommation d'énergie et de transports.

Une route plus sûre

Avec 7 fois moins de risques d’accidents corporels grâce aux travaux réalisés, la Bretagne-Anjou constitue aujourd’hui un axe routier facilitant la mobilité des personnes et des biens, dans les meilleures conditions de sécurité à la fois pour les usagers et les riverains. Du fait de son confort et de ses équipements (glissières par exemple), une 2x2 voies est 5 à 10 fois plus sûre qu’une route bidirectionnelle classique.

  • La sécurisation des déplacements a été assurée par la dénivellation des carrefours et la suppression des accès directs sur l’axe.
  • Le gain de temps de parcours associé au confort de conduite et à la sécurité améliorent d’autant la qualité de service.
  • La réalisation d’un nouveau tracé a permis la suppression des traversées d’agglomération et de carrefours à Saint-Morand au sud de Martigné-Ferchaud améliorant ainsi la qualité de vie des riverains.
  • La suppression de 5 passages à niveau de la voie ferrée Rennes-Châteaubriant ou leur remplacement par des ponts-rails ont permis de sécuriser la route des communes concernées comme Retiers et Martigné-Ferchaud.