L'ingénieur du son de Daft Punk habite Vezin
Haut de page

Antoine 'Chab' Chabert, master chef du son

Antoine Chab Chabert, ingénieur du son
Chab, de Daft Punk à la scène pop rock bretillienne. © Jérôme Sevrette

Antoine Chabert a masterisé Random Access Memories, l'album planétaire de Daft Punk. Mais aussi des groupes bretilliens. Saura-t-il les reconnaître ? Blind test et anecdotes.

Si le dernier album de Daft Punk sonne aussi bien sur votre téléphone mobile, louez le talent d’Antoine « Chab » Chabert. Comme l’a fait le jury des Grammy Awards, en janvier 2014 à Los Angeles en lui décernant, parmi cinq prix, celui de « meilleur enregistrement de l’année ». Une consécration pour l’ingénieur du son de Vezin-le-Coquet à qui le duo électro casqué a confié le mastering du disque. « C’est la dernière étape en studio, le travail de finition sonore pour
sublimer la musique et faire que la qualité du mix passe sur tous les systèmes d’écoute. » Une activité d’orfèvre à laquelle Chab se consacre depuis 15 ans. Il a travaillé avec Noir Désir, Indochine, Air, Salif Keita, Bertrand Belin, Les Têtes raides, Fauve… Le fil rouge ? Le plaisir du son pop rock, plutôt indé, plutôt français.
Il y a deux ans, bosser avec Daft Punk était un rêve professionnel. Et maintenant ? « Le succès de cet album, ce prix, j’y vois de la reconnaissance. Cela conforte mon envie depuis toujours de faire de la bonne musique. » La concentration de stars à la fête des Grammy Awardsne lui a pas tourné la tête. « Cela ouvrira peut être des opportunités professionnelles mais ce qui me motive, c’est la nouvelle scène française. »

 

 

Les 5 groupes du blind test bretillien de Chab :