Haut de page

Infos spéciales COVID-19

Consultez sur cette page les infos de la collectivité dans le cadre de la situation de crise liée au COVID-19.

Informations générales

Test PCR COVID-19 : la mobilisation de LABOCEA prend de l’ampleur

Face à la propagation mondiale de l’épidémie, le reconfinement partiel ou total de certains pays et plusieurs clusters identifiés en France grâce à une campagne de test plus soutenu, le rôle de LABOCEA est amené à se renforcer.
Une campagne de tests vient d’être déclenchée par l’ARS Bretagne pour les mois de juillet et août mobilisant le laboratoire.  Le top départ sera lancé par la CPAM, vendredi 10 juillet avec l’envoi de « bons gratuits pour un prélèvement COVID-19» adressé à 33 000 habitants de plus de 10 ans de St-Brieuc, Langueux, Trégueux, Yffiniac, Ploufragan. Il sera suivi d’un nouvel envoi du même ordre de grandeur début août.
 
Les demandes d’analyses en lien avec la COVID 19 se poursuivent (ARS Bretagne, Hôpital de Guingamp, laboratoire Bio29, hôpital de Paimpol, campagne épidémiologique dans les Côtes d’Armor…) et sont des raisons de mobilisation accrue de LABOCEA.
Elles sont d’intérêt sanitaire immédiat (épidémiologique) au bénéfice de la population, et une participation indispensable à la politique publique locale (échanges soutenus actuellement entre Préfecture et Conseil départemental 22 pour le cluster briochin de plusieurs personnels soignants contaminés dans le service réanimation du CH de St-Brieuc).
 
Le site bretillien de LABOCEA à Javené est pleinement investi dans cette opération. Notre collègue Eric le Dréan, responsable de cette antenne à Javené, cadre dirigeant de notre collectivité, fait d’ailleurs partie des invités du Président de la République aux cérémonies du 14 juillet à Paris en reconnaissance de l’investissement du laboratoire dans le combat contre le COVID-19.
 

Un partage d’expérience entre collectivités sur la gestion du COVID 19

Le DGS du Département d’Ille-et-Vilaine, Alain Gillouard a participé mercredi 1er juillet en visio-conférence à un retour d’expérience avec sept autres DGS de grandes collectivités : Département de Meurthe et Moselle ; Bordeaux- Métropole, Région Centre ; Région Grand-Est ; ville de Dunkerque ; Pau-agglomération, ville du Havre.

Le directeur général des services du Département d’Ille-et-Vilaine : Alain Gillouard

De nombreux sujets y ont été abordés : 

  • vertus du numérique télétravail/visio/échanges/outils d’animation…./dématérialisation accélérée des actes ;
  • capacité d’initiatives décuplée à tous les niveaux ;
  • relations partenariales enrichies ;
  • action-réaction-objectif/résultat ; des séquences de décision en circuits courts ; « ce qu’on aurait clairement mis plusieurs mois à faire, nous l’avons fait en quelques jours…. ». il faudra qu’on décortique cela !
  • des priorités recentrées ;
  • une communication plus directe entre collègues quel que soit le niveau hiérarchique ;
  • des liens nouveaux avec des institutions pas habituellement rencontrées ;
  • des collègues spontanément dans l’entraide ; dans le pas de côté ;
  • de l’agilité et du décloisonnement ;
  • de la place laissée à l’imprévu ; des compétences activées pas nécessairement habituellement mises en avant…

 
Alain Gillouard en retient trois idées fortes :

  1. le service public à la française a tenu et a été très utile quel que soit le rang de collectivité ;
  2. il y a des attitudes, des modes d’action qu’il faut absolument identifier comme devant perdurer voire faciliter ;
  3. en se comparant, on peut affirmer que l’ensemble des équipes du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine a été au rendez-vous de cette crise Covid-19.

 
Un travail complet d’enseignements à tirer de cette catastrophe sanitaire est en cours. Il est assuré en pilotage  par Clara Canevet, secrétaire générale, Cécile Fischer, directrice générale du pôle ressources humaines, finances et performance de gestion et Laurent Courtet, directeur général du pôle dynamiques territoriales. Il va concerner aussi bien la manière dont nous avons géré cette crise, que les conséquences prévisibles sur les dispositifs et actions des services ; Un retour complet en sera fait d’ici la fin de l’année.
 

Courrier aux agent.e.s du Departement

Consulter le courrier aux agents du Département du Président Jean-Luc Chenut, de la vice-présidente Béatrice Hakni-Robin et du directeur général Alain Gillouard.

 

La fin de l’état d’urgence se profile

Jeudi 2 juillet : l’assemblée nationale a voté définitivement la fin de l’état d’urgence covid-19 au 11 juillet prochain.
 

Santé publique

Les gestes barrières et la distanciation physique restent plus que jamais la première des règles. D’où la nécessité de respecter toutes les mesures de protection afin d’éviter un retour de l’épidémie.

Le port du masque reste recommandé.

Le dépistage par les tests PCR se poursuit.

Si une personne présente des symptômes, elle doit contacter son médecin traitant voire un médecin de garde si celui-ci est indisponible, voire le 15 si elle a des difficultés respiratoires.

Les cas contacts seront appelés par l’Agence Régionale de Santé ou l’assurance maladie : ils devront rester chez eux et effectuer un test PCR sept jours après le contact.

Pour le retour au travail

Au Département, concernant les règles de présence dans les services, le principe suivant est à suivre à compter du lundi 22 : au fur et à mesure que vos contraintes personnelles tombent, le retour à la normale peut être anticipé sous la réserve du maintien des gestes barrières.
Plus d’informations dans la rubrique RH.
Plus d’informations sur les ASA Covid dans la rubrique RH.

Accompagnement des cas positifs et cas contacts

Le Département est mobilisé dans le dispositif d’appui et d’accompagnement individuel à l’isolement des cas positifs et de la quatorzaine de leurs contacts piloté par la Préfecture. La participation du Département se situe à plusieurs niveaux au titre de l’accompagnement social via les Agences, les CDAS et Information sociale en ligne.

La capacité à réaliser des tests, en laboratoire public et privé, est de 2000 / jour en Ille-et-Vilaine.
Vendredi 22 mai, les tests de l’entreprise NG Biotech de Guipry-Messac ont été homologués. Une bonne nouvelle pour le Département qui a commandé 15 000 tests « NG-Tests IgG-IgM Covid -19 - NG-Biotech » à cette entreprise locale.

Chiffres clés sur l’action du Département

 

Une cellule de coordination départementale

A compter de la semaine du 8 juin, la cellule de crise se transforme en cellule de coordination.

Prochaine réunion : début septembre.

Les membres de la cellule de coordination

Conduite à tenir

Masques, gants, lingettes : que faire de nos déchets ?

450 ans sont nécessaires à un masque chirurgical pour se dégrader dans la nature. Ensemble, prenons soin de nous et de la planète. En 4 étapes, voici comment gérer vos déchets dans cette période…

gestion-masques from Ille-et-Vilaine on Vimeo.

Des masques pour se protéger

Fiche masque chirurgical

Consignes Masques en tissu

Au regard de l’utilisation effective de ces masques depuis quelques semaines, la collectivité procédera à une redistribution, en septembre, de masques en tissu de même qualité supérieure à hauteur de 93 % de filtration avec une homologation pour 10 lavages également.
 

Fiche masque en tissu

Des "gestes barrières" à respecter par tous

  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Se laver les mains très régulièrement (minimum toutes les heures) pendant au moins 30 secondes, inciter le même lavage de mains aux proches résidant au sein du foyer (notamment aux enfants scolarisés)
    Consultez la vidéo sur le lavage des mains (ouvrir sous Firefox)
  • Voire utiliser du gel hydro-alcoolique
  • Se tenir à distance minimale d’un mètre les uns des autres
  • Si cette distanciation physique n’est pas possible, porter un masque
  • Si un des membres du foyer venait à présenter des symptômes (Maux de tête, courbatures, toux, fièvre, difficultés respiratoire, rhume, perte de goût, perte de l’odorat), l’isoler dans sa chambre, lui demander de porter un masque chirurgical (de préférence), lui demander d'éternuer/tousser dans son coude, d'utiliser des mouchoirs en papier jetés après usage et contactez votre médecin traitant
  • Evitez de toucher votre visage, sauf si vous vous êtes préalablement lavé les mains
  • Limitez, dans la mesure du possible, les réunions collectives et privilégiez la communication par mail, les visio-conférences.

Fiches pratiques de Santé Publique France

Quelles conduites adopter pour limiter la transmission du virus ?
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_grand_public.pdf

Quelles conduites adopter et quel sera mon parcours dès que j’ai les signes du COVID-19.
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_test_positif.pdf

Quelles conduites adopter et quel sera mon parcours si j’ai été en contact avec un cas COVID-19 ?
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_gestes_barriere.pdf

L’infographie simplifiée sur le parcours : j’ai des symptômes du COVID-19.
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/a4-covid19-symptomes.pdf

Mon test COVID-19 est positif
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/a4-covid19-test_positif.pdf

Je suis une personne contact d’un cas COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/a4-covid19-personne_contact.pdf

Je suis atteint par le coronavirus et je dois rester chez moi jusqu’à ma guérison, voir les consignes
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid19_fiche_patients-2.pdf

Elimination des déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés par le Coronavirus chez les personnes malades ou susceptibles d’être infectées maintenues à domicile
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_covid19_dechets_contamines_elimination_particulier_20200323_vf.pdf

Que faire si je suis un professionnel de santé ?
Consultez le site : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/prise-en-charge-medecine-ville-covid-19.pdf

Que faire en cas de symptômes ?

Si vous avez des symptômes, contactez votre médecin traitant : il réalisera un test PCR (nasal) puis, selon, le résultat, l’étendra à vos contacts rapprochés ; vous vous isolez au domicile (voire à l’hôtel) ; vous prévenez votre employeur afin qu’il puisse établir la liste des collègues contacts pour les tester et casser la chaine de transmission.

L’identification et la prise en charge des contacts seront organisées par les acteurs de niveau 1 et 2 du contact-tracing (le médecin traitant et la plateforme de l’Assurance Maladie) : les contacts évalués « à risque », selon la définition de Santé publique France, seront pris en charge et placés en quatorzaine (pendant 14 jours après la date du dernier contact avec le cas confirmé).

N'appelez le 15 que si et seulement si :

  • vous avez des difficultés à respirer ou/et avez eu un malaise
  • vous ne pouvez accéder à votre médecin traitant (heures de fermeture du cabinet)

Contacts utiles

Les services à contacter au Département

Service action sociale et santé au travail

Pour tout renseignement concernant votre situation, vous pouvez adresser un mail à santeautravail@ille-et-vilaine.fr

Pour tout agent qui en exprimerait le besoin, le psychologue du travail et l’assistante sociale du personnel sont disponibles :

Le service vous garantit une réponse la plus rapide possible.

Standard

L’accueil téléphonique du Département est ouvert :

  • de 8 h à 12 h 30
  • de 13 h 30 à 17 h.

Pour plus d’informations

Sommaire

Retour à la page d'information pour les agents
L'actu des agents
Ressources humaines
Infos pratiques