Haut de page

Bières artisanales : une filière 100% bio et locale se structure en Bretagne

publié le
03/10/2019
« De la Terre à la Bière ». L’association, née en 2006 est une histoire de rencontre. La rencontre de brasseurs artisanaux en recherche d’orge brassicole locale et de producteurs biologiques bretons, soucieux de diversifier leurs assolements. Après plusieurs années d’essais de production et de transformation, l’idée ambitieuse de recréer l’ensemble d’une filière brassicole de qualité en Bretagne s’est avérée réaliste.

La région dispose désormais d’un schéma de filière unique en France, qui rassemble tous les ingrédients pour la fabrication de bières 100% biologiques et locales. De la Terre à la Bière fédère ainsi en 2019 :
  • 80 agriculteurs bio, qui ont produit 700ha d’orge brassicole et depuis peu du houblon.
  • 2 collecteurs spécialisés en céréales biologiques
  • 2 malteries 100% bio à St-Avé (56) et Scaër (29)
  • 20 brasseries et distilleries artisanales
L’orge brassicole biologique est une culture particulièrement adaptée aux enjeux agricoles et environnementaux bretons : peu exigeante en azote, c’est une céréale de printemps, qui permet l’implantation d’un couvert hivernal. Sa culture permet donc de limiter le lessivage et l’érosion, protégeant les sols et la qualité de l’eau.

 
Le Département d’Ille-et-Vilaine soutient une agriculture durable, diversifiée et autonome, viable économiquement et ancrée sur le territoire. C’est donc naturellement qu’il accompagne depuis 2018 la filière brassicole 100% bretonne et 100% biologique, de la parcelle jusqu’au verre. L’engagement du Département prend la forme d’aides individuelles aux agriculteurs, de subventions à ses partenaires et d’aides exceptionnelles dans le cadre d’appels à projets. Environ 30% des producteurs d’orge brassicole biologique de l’association sont basés en Ille-et-Vilaine.

L'action du Département :

Le Département d’Ille-et-Vilaine soutient une agriculture durable, diversifiée et autonome, viable économiquement et ancrée sur le territoire.

Pour ce faire, il mobilise un budget annuel de 7 millions d’euros. Son engagement prend la forme de financements directs aux agriculteurs, de subventions aux partenaires agricoles et d’aides exceptionnelles dans le cadre d’appels à projets.
Pour la première fois, en 2017, le Département a mis en place l’appel à projets « Agriculture Durable et Citoyenne » pour soutenir les structures impliquant des agriculteurs, actives en Ille-et-Vilaine et mettant en oeuvre des projets contribuant à développer les pratiques agricoles durables et les filières de qualité sur le sol brétillien. A ce titre, l’association De la Terre à la Bière a obtenu une subvention de 12 680 euros pour la professionnalisation et la sécurisation de la filière brassicole bretonne, dans un contexte de changement d’échelle.

Ce soutien a été reconduit en 2019, dans le cadre du 3e appel à projets « Agriculture Durable et Citoyenne », à hauteur de 7 500 euros, pour permettre à cette filière sous signe officiel de qualité d’optimiser le volet production, et notamment celle du houblon.

Par ailleurs, certains producteurs d’orge brassicole, adhérents à l’association, ont bénéficié d’aides directes pour, par exemple, investir dans du matériel de production ou de transformation, aménager des bâtiments ou mettre en place un projet agroforestier.

L’implication du Département dans l’essor de cette filière brassicole biologique et locale illustre parfaitement sa politique volontariste et son rôle de partenaire dans le développement d’une agriculture durable.