Haut de page

Le Département aide les femmes agricultrices et s’engage pour une agriculture durable

publié le
18/11/2019

Bernard Marquet, Vice-président du Conseil départemental en charge de l’agriculture et du développement durable,
Et Armelle Billard, Conseillère départementale en charge de l’égalité hommes-femmes,
 
ont le plaisir de vous inviter à un point presse relatif aux Femmes en agriculture
le jeudi 21 novembre à 14h15 à la ferme de Charlotte Kerglonou-Mellier à La Foucherais à Essé.
 
Un groupe de femmes, les Elles de l’Adage, a été créé au sein de l’association Adage pour mieux répondre aux besoins spécifiques des femmes en agriculture. Ces paysannes ou conjointes de paysans, échangent sur leurs vécus dans et à côté des fermes, et mettent en place des formations non mixtes sur des thèmes techniques ou transversaux, tels que l'organisation entre vie personnelle et professionnelle, la santé au travail, etc.
 
Le Département soutient annuellement l’association Adage 35 (Agriculture durable par l’autonomie, la gestion et l’environnement en Ille-et-Vilaine). En 2019, il lui a versé 32 400 € au titre de sa politique agricole. L’Adage 35 est une association de développement agricole qui accompagne ses adhérents sur la pratique d’une agriculture durable, autonome et économe. Elle propose aux exploitants agricoles travaillant essentiellement avec des vaches laitières un accompagnement technico-économique.
 
En 2019, les Elles de l’Adage ont lancé une enquête auprès de ses fermes adhérentes pour mieux comprendre la place des femmes dans et à côté des fermes, leur travail, leur vécu, et ainsi identifier des leviers pour mieux les accompagner.
 
Les Elles de l’Adage ont reçu 12 000 € dans le cadre d’un appel à projet du Département pour des aides de fonctionnement aux structures mettant en œuvre des projets contribuant à promouvoir et conforter une agriculture durable et autonome, viable économiquement et ancrée dans son territoire.
 
Agrobio 35, groupement des agriculteurs biologiques d’Ille-et-Vilaine, souhaite instaurer la parité femmes-hommes au sein de l’association et notamment dans son conseil d’administration. Le Département  aide cette association, pour ses actions en faveur d’une agriculture durable, à hauteur de 103 000 €.