Haut de page

Le Département est prêt pour la sortie progressive du confinement

publié le
10/05/2020

A l’heure d’un premier jalon dans le processus de déconfinement, lundi 11 mai, le Département adapte son organisation. Comme au plus fort de la crise, de nouvelles dispositions sont prises pour  maintenir un service public efficient au mieux des intérêts des habitant.e.s et en coherence avec les contraintes sanitaires, qui restent fortes. Elles seront bien entendu reconsidérées dans la perspective du 2 juin, date fixée par le Gourvernement pour envisager une nouvelle étape du déconfinement.
 
Durant la période de confinement, les services départementaux ont continué quotidiennement à assurer leurs missions indispensables, en particulier en matière de solidarités et de soutien auprès des Bretillien.ne.s les plus fragiles. Mais le Département avait dû fermer tous les sites départementaux ouverts au public, le lundi 16 mars 2020. Ils réouvrent progressivement au public, selon des modalités spécifiques.

L’accueil social assuré en tout point du territoire

Les 22 centres départementaux d’action sociale (Cdas) réouvrent au public sur rendez-vous ou pour une prise de rendez-vous à partir du 14 mai. Lieux d’accueil et d’écoute, les Cdas accompagnent les habitants dans leur vie quotidienne et familiale: accompagnement social, protection de l’enfance, actions de santé et de prévention, centre de planification, évaluation des besoins des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, insertion et lutte contre les exclusions.
 
Toute personne désirant prendre un rdv appellera de préférence le Cdas mais pourra aussi se rendre dans son Cdas où un accueil physique sera assuré le matin de 9h-12h30.
 
La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) et les Centres Locaux d'Information et de Coordination (CLIC) réouvrent également au public sur rendez-vous à partir du jeudi 14 mai. La MDPH peut être contactée au 0800 35 35 05 (numéro gratuit).
 
A partir du 2 juin, l’accueil du public sera rétabli dans tous les établissements du Département selon les horaires habituels.
 
Dans ces lieux ouverts au public, les gestes barrières et la distanciation sociale resteront la règle stricte.

Les agences départementales : les services du Département dans les territoires

  • Du 11 au 13 mai : accueil téléphonique de 9h-12h30 et de 14h-16h30
  • Du 14 au 29 mai : accueil téléphonique de 9h-12h30 et de 14h-16h30 et accueil physique le matin de 9h-12h30.

 
Agence de Brocéliande : 02 99 02 48 00 / Agence de Fougères : 02 99 02 46 00 / Agence de Saint-Malo : 02 99 02 45 00 / Agence de Rennes : 02 99 02 49 00 / Agence de Redon-Vallons : 02 99 02 47 00 / Agence de Vitré : 02 99 02 46 50.

Les autres services départementaux

Les archives départementales (Rennes) et le stade départemental Robert-Poirier (Rennes) restent fermés au public jusqu’à nouvel ordre.

Gestion du réseau départemental : les agents des routes sur le terrain

Gestionnaire d’un réseau routier avoisinant les 5000 km, le Département a veillé durant toute la période de confinement à l’entretien et aux interventions d’urgence. Depuis plusieurs jours, certains chantiers ainsi que des travaux de fauchage ont pu être engagés. 

L’intervention en collèges

570 agent.e.s interviennent dans les collèges : chefs de cuisine, seconds de cuisine, agents de maintenance, agents d’accueil, agents polyvalents d’entretien et de restauration. Avec leur agence départementale de rattachement, ils organisent dès à present la rentrée des collégien.ne.s de niveau 6e et 5ème, prévue à partir du 18 mai.
 
La restauration scolaire demande une adaptation particulière. Les agent.e.s du Département prépareront, dans le respect des recommandations sanitaires, des menus froids distribués dans les salles de restauration, aménagées pour tenir compte des mesures de distanciation.
 
Le Département organise le transport adapté et gratuit pour 800 élèves en situation de handicap. Ce sont en majorité des collégiens, mais aussi des lycéens, des écoliers et quelques étudiants. Pour toute demande d’information, les usagers peuvent contacter le 02 99 02 31 86.
 
 
 
Sur les 3500 salariés, hors assistants familiaux, que compte la collectivité départementale, exerçant plus d’une centaine de métiers, il n’y aura pas plus de 50% d’agents en présentiel dans chaque entité de travail, les 50% restants étant en télétravail quand cela est possible.
 
Les 850 assistant.e.s familiaux.ales assurent leur mission quotidienne d’accueil et d’hébergement des enfants de l’aide sociale à l’enfance.
 
Les services supports du Département, et notamment les gestionnaires d’aides sociales et de subventions, les techniciens et les chargés d’opérations de chantiers routiers ou de bâtiments continueront à assurer les missions essentielles, en reprenant progressivement celles qui ne pouvaient se conduire en période de confinement, bien entendu dans le strict respect des conditions sanitaires définies par les protocoles-métiers.