Haut de page

Lutte contre les violences sexuelles et sexistes : le Département s’engage

publié le
08/10/2019
Au 1er rang, de gauche à droite : Béatrice Hakni-Robin, Vice-Présidente déléguée au personnel; Jean-Luc Chenut, Président du Conseil départemental; Alain Gillouard, Directeur général des services; Cécile Fischer, Directrice générale du Pôle ressources humaines. 
Au 2ème rang, de gauche à droite : Armelle Billard, conseillère départementale déléguée à l'égalité femmes / hommes; Céline Pellerin, Cheffe de service missions transversales RH; Laurence Emily, Cheffe de service action sociale et santé au travail; Cécile Bizot, Directrice des ressources humaines

Crédit photo : Jean-Paul Noble
 

Jean-Luc Chenut, Président du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine et Alain Gillouard, Directeur général des services ont signé une charte par laquelle les élus et la Direction générale des services s’engagent résolument dans la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.
Ce protocole, porté notamment par Béatrice Hakni-Robin, Vice-Présidente déléguée au Personnel, et Armelle Billard, conseillère départementale déléguée à l’égalité femmes/hommes, a été signé également par les quatre organisations syndicales représentatives du Conseil départemental : Sud,  CFDT, CGT et FO. Le Département entend ainsi garantir la mise en œuvre de toute mesure nécessaire à la prévention, au traitement et à la condamnation des actes de violence sexuelles et sexistes sur le lieu de travail.
 
Sur le volet prévention, le Département organisera des formations à destination des élu·e·s et des agents dès ce mois d’octobre. Elles s’accompagneront d’actions de sensibilisation en direction de l’ensemble du personnel et des élu·e·s. Dès à présent, une campagne d’affichage interne inédite a été déployée dans tous les services départementaux. Elle met en exergue des termes et expressions entendus dans les services contre lesquels le Département, en tant qu’employeur de 4200 agents, entend lutter. Concernant le traitement des situations de violences sexuelles et sexistes, intervenant sur le temps de travail ou dans la sphère privée, une cellule d’écoute est mise en place.
 
L’ensemble du plan d’action départemental a été discuté avec les organisations syndicales, qui peuvent notamment être amenées à jouer un rôle d’accompagnement et de conseil des personnes victimes de violences sexuelles et sexistes. Les objectifs de la charte ont ainsi pu être partagés.

L’égalité femmes / hommes : une priorité du Département

L’égalité femmes / hommes est un axe fort et volontariste qui guide la politique des ressources humaines et le fonctionnement interne de l’administration départementale. Il s’est traduit dès 2017 par l’adoption d’un nouveau régime indemnitaire pour renforcer l’égalité salariale. Près de 80% des 2000 agents ayant bénéficié d’une revalorisation salariale sont des femmes.
Dans le domaine de l’accès aux postes à responsabilités, le Département d’Ille-et-Vilaine est exemplaire. Suite à l’élection du Président Chenut en 2015, un nouvel organigramme de l’administration départementale a été acté. Alain Gillouard, Directeur général des services départementaux, a depuis veillé à la parité au sein de ses instances décisionnelles.