Haut de page

Masques de protection: le Département intensifie sa mobilisation pour soutenir les établissements de la protection de l’enfance, les services d’aides à domicile, les établissements accueillant des personnes âgées et des personnes en situation de handicap

publié le
31/03/2020

Face à la pénurie de masques et de matériel de protection sanitaire pour le secteur médico-social, le Département d’Ille-et-Vilaine est mobilisé pour soutenir ses agents et ses partenaires : 70.000 masques ont d’ores et déjà été livrés et le Département a pris également l’initiative de sécuriser contractuellement une commande de 1 million de masques auprès de 3 fournisseurs. Ceux-ci commenceront à être distribués au cours de la semaine aux professionnels des organismes sociaux et médicaux sociaux qui assurent la continuité des politiques publiques départementales auprès des Bretilliens les plus fragiles.

Pourquoi cette initiative ?

Aujourd’hui, les personnels des organismes sociaux et médicaux sociaux, en contact permanent avec le public, ne disposent pas de suffisamment de masques et de matériel de protection sanitaire. C’est pourquoi le Département a décidé, au début de la crise, de passer ses propres commandes et d’en faire bénéficier ses partenaires, ainsi que ses agents les plus au contact des risques.

Combien de masques et quand ?

A ce jour, 1 million de masques ont été commandés par le Département, sur la base d’un besoin estimé à 170 000 masques par semaine. Les normes de l’Etat recommandent en effet l’utilisation de 3 masques par jour. La commande porte à la fois sur des masques chirurgicaux et des masques FFP2.
Pour 400 000 d’entre eux, ces masques proviennent d’une commande groupée passée avec la Région Bretagne et les trois autres Départements bretons.
Le Département a en outre commandé 10 000 sur-blouses et 10 000 paires lunettes de protection.

Qui sera destinataire de ces matériels de protection ?

Ces matériels seront distribués en premier lieu auprès des partenaires du Département qui concourent à ses missions de service public ou œuvrent dans ses champs de compétence sociale et médico-sociale, dont notamment :

  • Les services d’aides à domicile,
  • Les foyers de vie et résidences autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées,
  • Les établissements et associations du secteur de la protection de l’enfance,

Le Département équipe également ses agents travaillant « en première ligne » pendant la crise sanitaire , donc susceptibles d’être en contact avec le public : agents travaillant dans les  CDAS (Centres Départementaux d’Action Sociale) notamment dans le secteur de la petite enfance et de la protection de l’enfance (médecins de PMI, infirmières, sage-femmes, travailleurs sociaux ase),dans le domaine des personnes âgées ainsi que les personnels qui assurent des missions sociales d’urgence, agents de la MDPH, agents de la Mission Mineurs Non Accompagnés, agents des routes étant amenés à intervenir en situation d’urgence et assistantes familiales, qui poursuivent leurs missions d’accueil à domicile d’enfants confiés à la protection de l’enfance. 

Un défi logistique pour les services départementaux

Pour faire face, les services départementaux se sont mobilisés pour recenser les besoins auprès des structures partenaires et en interne, trouver des fournisseurs susceptibles de fournir les matériels le plus rapidement possible, dans un secteur extrêmement sollicité, et organiser une chaîne de distribution auprès des services et organismes concernés. Pour les opérations de distribution, des équipes du SDIS pourront, le cas échéant, prêter main-forte aux équipes logistiques du Département.