Haut de page

Premiers repas au nouveau collège Marie-Curie de Laillé

publié le
08/12/2020

L’aménagement des cuisines et de la salle de restauration du nouveau collège Marie-Curie de Laillé vient de s’achever. Les élèves ont pris  leur 1er repas dans le réfectoire le 7 décembre. La réalisation de ce nouveau collège public est ainsi totalement achevée.
D’une capacité d’accueil de 700 élèves, extensible à 800, le coût de construction du collège a été de 14.5 millions d’euros, entièrement financé par le Département. En septembre, le collège a ouvert ses portes et 300 élèves, tous niveaux confondus, y ont fait leur rentrée scolaire. Jusqu’à l’ouverture du réfectoire, les repas étaient apportés avec un système de liaison froide dans une salle communale située à proximité du collège et les élèves s’y restauraient le midi.

« Je me réjouis que le collège soit désormais totalement achevé et je félicite l’ensemble des équipes qui se sont mobilisées pour ce projet. Les élèves du secteur étudient depuis septembre dans un collège neuf et fonctionnel et peuvent désormais se restaurer dans un nouveau réfectoire. » Jean-Luc Chenut, président du Département d’Ille-et-Vilaine.


Un collège fonctionnel et accueillant favorisant le bien-être et la réussite des collégiens
La construction du collège de Laillé répond à une forte augmentation du nombre de collégiens sur ce secteur scolaire. L’établissement, d’une surface de 6 155 m²,  dispose de 700 places, extensibles à 800 places. Il offre aux élèves et au personnel des conditions de travail de qualité et favorise ainsi le bien-être et la réussite des collégien.nes. Les locaux sont modulables afin de pouvoir s’adapter dans la durée à de nouvelles formes de pédagogie. De même, l’organisation de la cour a été prévue pour encourager la mixité et l’égalité filles-garçons et permettre ainsi à toutes et tous de trouver leur place dans l’établissement.
 
Un collège durable
Le collège est intégré dans son environnement et respectueux de la biodiversité. La faune et la flore ont été respectées : haies bocagères conservées, installation de nichoirs dans le bâti.
Le bois a été utilisé en parement et en charpente, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit et une toiture végétalisée recouvre la salle multi-activités. Le bâtiment s’inscrit dans le principe ECR de loi de la biodiversité de 2016 : Eviter, Réduire et Compenser les impacts sur l’environnement.
 
Un collège facilement accessible
La commune de Laillé a mis à disposition le terrain nécessaire à la construction du collège. Les communes de rattachement du collège sont Laillé et Bourg-des-Comptes. Le collège est proche du centre-bourg et des équipements sportifs et il est la première construction d'un nouveau quartier. Plusieurs chemins sécurisés, permettant de se rendre à pied ou à vélo au collège, sont  également balisés sur la commune de Laillé. Le collège est accessible, enfin, par les transports en commun de Laillé ou en provenance de Bourg-des-Comptes.
 
Neuf agents des collèges employés par le Département dans l’établissement
Neuf agent.es employé.es par le Département assurent des tâches nécessaires au bon fonctionnement du collège Marie-Curie de Laillé : accueil, entretien, maintenance et restauration. Ces neufs agents participent activement à la qualité du cadre de vie scolaire en tant que membres de la communauté éducative à part entière. Parmi eux, un chef de cuisine et six agent.es d’entretien-restauration élaborent et servent les repas. Comme pour l’ensemble des collèges du département, les élèves se verront proposer des plats comportant des aliments issus de filières courtes et de l’agriculture biologique.
 
Un des 3 collèges publics ayant ouvert ses portes en septembre 2020
Les collèges publics de Bréal-sous-Montfort et de Guipry-Messac, ont également ouvert leurs portes en septembre 2020. La construction de ces collèges répond à la forte augmentation du nombre de collégien.nes sur leur secteur scolaire. Conçus avec des objectifs de développement durable, ils offrent des conditions d’accueil adaptées et favorisent la convivialité entre enseignants et élèves. Le coût de la construction de chacun de ces collèges est de l’ordre de 14,5 millions d’euros et leur capacité d’accueil est de 700 élèves, pouvant être portée à 800.

 
Un tarif de repas unique pour les élèves boursiers
Le tarif des repas est fixé par les conseils d’administration des collèges, mais a été harmonisé depuis septembre 2019 pour les élèves boursier.ères du public. Le tarif qui s’applique pour eux est de 2,65 € dans l’ensemble des collèges publics du département, pour une dépense engagée de 7 € pour la collectivité. Pour les collèges privés, une aide de 50 € est attribuée à chacun des demi-pensionnaires boursier.ères. En 2020, cette aide à la restauration pour les collégien.nes boursiers du public et du privé représente pour le Département un budget global de 442 000 €.

  Informations clés sur le collège de Laillé :

          Ouverture : septembre 2020
          Capacité d’accueil : 700 élèves, extensible à 800
          Coût de la construction : 14.5 millions €
          Financement : 100% Département
          Architectes : Pelleau Associés Architectes et Michot Architectes
          Surface : 6 155 m²