Haut de page

Restructuration du collège de Saint-Aubin-du-Cormier : vers un établissement quasiment neuf

publié le
10/02/2020

Le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine a pris la décision de restructurer le collège Pierre de Dreux à Saint-Aubin-du-Cormier. Cette restructuration répond à quatre objectifs principaux:

  • Augmenter la capacité d’accueil du collège de 450 à 700 élèves;
  • Valoriser l’équipement depuis l’espace public et repenser son accès principal;
  • Améliorer les conditions d’accueil des élèves et de travail des personnels;
  • Optimiser les performances énergétiques conformément au Schéma Directeur Énergie de la collectivité.

Les études menées par les services départementaux, en lien étroit avec ceux de la commune, conduisent le Département à porter un projet de restructuration qui aboutira, pour la rentrée de septembre 2024, à la création de 80% de bâtiments neufs. En effet, pour passer de 450 à 700 places, de nouvelles surfaces foncières seront utilisées, ce qui permettra d’augmenter la surface utile actuelle du collège de l’ordre de 45%. La question foncière est une donnée majeure et en l’espèce complexe, à l’origine également des délais de construction. En parallèle, la municipalité a entrepris une étude des flux afin de s'adapter au nouveau collège.

Les bâtiments vétustes et en mauvais état, dont les améliorations énergétiques seraient difficiles à mettre en place, seront déconstruits. Seuls les bâtiments les plus récents, construits en 2008, seront conservés. Le nouveau bâtiment principal, à  construire, assurera 80% des fonctions du collège. Cette nouvelle implantation des bâtiments améliorera la visibilité du collège depuis la rue de Rennes.

Le Département et la commune de Saint-Aubin-du-Cormier étudieront la possibilité de développer une complémentarité de leurs services de restauration scolaire respectifs.
Si la commune le souhaite, le collège aura la capacité d’assurer la production des repas en liaison chaude, pour la restauration scolaire de l’école communale.

Cette restructuration, de plus grande ampleur que prévue, sera dotée d’un budget prévisionnel de 11,8 millions d’euros. Le Département et la commune seront particulièrement vigilants à ce que les travaux n’aient pas d’impact négatif sur les conditions de travail de l’équipe éducative et technique et sur la qualité de la scolarité des élèves.

La reconstruction d’un collège demande plus de 4 ans

Une croissance soutenue des effectifs des collégien.ne.s, en lien direct avec la vitalité démographique du territoire bretilien

Avec près de 10 000 nouveaux habitant.e.s par an et un solde naturel toujours positif, l’Ille-et-Vilaine confirme d’années en années son dynamisme. Cette forte vitalité démographique a bien évidemment un impact sur l’évolution du nombre de collégien.ne.s attendus ces prochaines années. Ils étaient 56100 en 2019. Ils devraient être 58700 en 2024. Les secteurs géographiques qui connaissent les plus fortes poussées démographiques sont le sud et l’ouest du département et le nord de Rennes.

Pour anticiper cette forte poussée démographique, le Département a entrepris un programme ambitieux de constructions, rénovations et maintenances des collèges publics. Son programme pluriannuel d’investissement atteint 183 millions d’euros pendant le mandat 2015 – 2021.

À la rentrée 2020, trois nouveaux collèges ouvriront leurs portes à Laillé, Guipry-Messac et Bréal-sous-Montfort. Chacun de ces nouveaux collèges aura une capacité prévisionnelle de 700 élèves. Les travaux de construction d’un quatrième nouveau collège à Melesse commenceront en septembre 2020 pour une ouverture en septembre 2022.

Le Schéma Directeur Énergie : l’ambition du Département en matière de développement durable et de transition énergétique

C’est un engagement de la majorité départementale pour son mandat 2015-2021 : mettre en oeuvre un plan ambitieux pour la transition énergétique de son patrimoine immobilier. C’est un enjeu de développement durable essentiel compte tenu de l’importance de son parc : bâtiments administratifs, centres départementaux d’action sociale (Cdas), collèges publics, centres d’incendie et de secours…
Le schéma directeur énergie constitue la feuille de route du Département en matière de transition énergétique. Il fixe des objectifs de performances énergétiques pour les bâtiments neufs, ainsi que pour les restructurations et rénovations des bâtiments existants.
La restructuration du collège de Saint-Aubin-du-Cormier répondra à ces ambitions.
 

Le collège Pierre de Dreux à Saint-Aubin-du-Cormier. Crédit : Jean-Paul Noble