Le Département d'Ille-et-Vilaine subit actuellement une usurpation d'identité. En utilisant le nom du site du Département ille-et-vilaine.fr, une anarque incite les usagers à cliquer sur un lien frauduleux pour leur soutirer de l’argent. Ce mail malveillant concerne l'achat de panneaux solaires. 

Ce mail propose de découvrir le montant d'aides et contient un lien qui utilise le nom du site du Département :

https://srv8-www.nous-vous-ille.fr/sites/nvi/files/styles/webp_convert/public/2024-03/Sans%20titre%201.jpg.webp?itok=WpEI50sO

Des usagers ont déjà signalé avoir reçu ce mail frauduleux. Dans ce mail reçu apparaissent le nom, prénom, code postal et numéro de téléphone du destinataire, ce qui peut inciter à cliquer. Si vous recevez ce mail, ne cliquez surtout pas sur le lien, restez vigilants.

Spam électronique, que faire ? - Assistance aux victimes de cybermalveillance

L’Ille-et-Vilaine n’échappe pas plus qu’un autre territoire aux effets majeurs provoqués par la crise environnementale (disparition de la biodiversité, pollution de l’air et des terres, manques d’eau). Les récents épisodes météorologiques nous rappellent les conséquences destructrices du dérèglement climatique rapide. 

Le Département en action pour :

  • Assurer les continuités écologiques et contribuer à restaurer les milieux naturels, la qualité des masses d’eau et la santé des cours d’eau ;
  • Promouvoir et agir pour une sobriété des usages et une utilisation efficace des ressources naturelles comme de l’énergie ;
  • Soutenir la production d’énergies renouvelables, coopératives et citoyennes
     

Le Département s’engage à :

  • Participer aux travaux de définition du parc naturel régional Vallée de la Rance – Côte d’Emeraude et poursuivre la politique de préservation de la biodiversité dans le cadre du développement des espaces naturels sensibles ;
  • Mettre en œuvre un budget spécifique de 12 à 13 millions d’euros par an consacré à la préservation de la biodiversité et aux espaces naturels sensibles. 
     

Mais aussi à :

  • Doubler les surfaces acquises directement par le Conseil départemental pour assurer localement la préservation de la biodiversité et favoriser le développement d’une agriculture bio et/ou paysanne sous la forme de baux ruraux à clauses environnementales ;
  • Dégager des financements spécifiques dédiés à la préservation de la biodiversité dans le cadre de son soutien aux projets intercommunaux ;
  • Mettre en place une politique ambitieuse de réduction de l’artificialisation des sols ;
  • Préserver la ressource en eau et contribuer à améliorer sa qualité particulièrement dégradée sur son territoire ;
  • Soutenir la mise en place de centrales photovoltaïques citoyennes dans les structures dont il est partenaire. 

Plus d'infos

C'est quoi, un Département qui s'engage pour préserver la biodiversité ? 

Video thumbnail

Chiffres clefs

127 espaces naturels départementaux

163 systèmes d'assainissement suivis avec Labocea

Le projet départemental