En raison de l'accueil de la flamme olympique le 1er juin en Ille-et-Vilaine, la circulation sur les routes départementales risque d'être perturbée. Des déviations seront mises en place. 

Pour rappel, la flamme olympique traversera 8 communes durant le samedi : Saint-Malo, Feins, Vitré, Fougères, Saint-Just, Paimpont, Cesson-Sévigné et Rennes. 

Retrouvez les horaires du passage de la flamme en Ille-et-Vilaine et toutes les infos ici. 

 

 

Ce site a été conçu et développé avec une démarche d'écoconception afin de limiter son empreinte environnementale. La démarche s’appuie sur le RGESN (Référentiel Général d’Ecoconception de Services Numériques) publié par la mission Interministérielle du numérique responsable et l’outil de mesure EcoIndex du collectif GreenIT

L’écoconception du site s’inscrit dans le cadre de la stratégie numérique responsable du Département d'Ille-et-Vilaine, c’est une démarche d’amélioration continue qui vise à réduire l’impact environnemental des sites internet en s’appuyant sur le suivi d’indicateurs standardisés.​

La démarche a été pilotée par le Département d'Ille-et-Vilaine avec l’accompagnement de personnes certifiées GreenIT de la société Orange Business.​

  • L’évaluation du service a eu lieu le 31/10/2023

  • Le diagnostic initial de conformité RGESN du site principal (ille-et-vilaine.fr) du Département d'Ille et Vilaine, mené en février 2023, a établi une note de conformité de 14% aux critères RGESN (hors hébergement).

  • Le taux de conformité RGESN aujourd'hui est de 85% (hors service d'hébergement, estimation en cours) et la note globale EcoIndex est de 61 (C)

L’impact environnemental du numérique se situe majoritairement au niveau de la fabrication des appareils, principalement ceux des utilisateurs (smartphones, tablettes, ordinateurs…).​

Or l’obsolescence de ces derniers est causée par les applications qui s’exécutent dessus, qui avec le temps, deviennent de plus en plus lourdes et nécessitent des capacités matériels de plus en plus contraignantes (puissance, stockage…), poussant à les changer.​

Le principal levier d’écoconception d’un service numérique est donc la réduction de la consommation de ressources informatiques et énergétiques nécessaires au fonctionnement du service, on réduit ainsi l’obsolescence des équipements, qu’il s’agisse des équipements utilisateurs ou des équipements réseau ou serveur.​

L’écoconception est une démarche d’amélioration continue qui s’appuie sur une méthodologie basée sur un référentiel d’exigences et des mesures de l’impact environnemental du service. 

Sources Le dossier de presse et infographies « Empreintes environnementale du numérique : 2020, 2030 et 2050 – Etude ADEME-ARCEP

La démarche d’écoconception mise en œuvre par le Département sur ses sites institutionnels s’appuie sur une méthodologie et un ensemble de bonnes pratiques décrits dans le référentiel général d'écoconception des services numériques (RGESN). Cette démarche permet de réduire l’impact d’un site web sur l’environnement : émissions de gaz à effet de serre, consommation d’énergie primaire, consommation des ressources et pression sur l’eau douce.

Concrètement, les actions phares ont été :​

  • Une évaluation des critères RGESN avant la refonte et la définition de la cible à atteindre​.

  • Une conception ergonomique et graphique au plus proche des recommandations de sobriété et de frugalité (un design simple et uniforme, des parcours utilisateurs optimisés)​.

  • La mise en place d'une charte éditoriale intégrant les contraintes de sobriété des contenus (des contenus adaptés, pas d’images, de vidéos ou d’animations inutiles)​.

  • L'optimisation des ressources nécessaires (une lecture des contenus vidéos ou son uniquement à la demande de l’usager, des documents et images compressés, utilisation des composants d’interfaces, optimisation du poids de chaque page)​.

  • Cette démarche favorise notamment la longévité des équipements (téléphones mobiles, ordinateurs) des citoyens usagers des sites en limitant l’obsolescence des appareils.​

Concrètement, le site est conçu pour limiter les ressources nécessaires à l’affichage d’une page ou à l’utilisation d’une fonctionnalité (par exemple la recherche).​

La démarche d’écoconception a été initiée lors de la refonte du site ille-et-vilaine.fr et ses sites satellites  : nous-vous-ille.fr, mdph35.fr, archives35.fr, paysages.ille-et-vilaine.fr, enfase.ille-et-vilaine.fr, asip.ille-et-vilaine.fr. ​
Cette démarche guidera également les projets de création ou de refonte de futurs sites externes du Département. ​

​Le Département s’est engagé dans une démarche de responsabilité numérique. Pour une transformation numérique citoyenne, éthique et durable au service des usagers et des agents. ​
Pour structurer sa démarche, un diagnostic de l'impact environnemental du système d'informations du Département a été réalisé au 1er trimestre 2023. Il s’appuie sur une méthodologie de l’Institut du Numérique Responsable (INR).​


Une stratégie numérique responsable a été adoptée par l'Assemblée départementale en juin 2023. Elle est fondée sur 4 ambitions : exemplarité, sobriété, inclusion et culture numérique partagée. Chacune de ces ambitions se décline en actions concrètes à mener dans un délai de 4 ans. ​
En savoir plus sur la démarche numérique responsable du Département d'Ille-et-Vilaine

Le diagnostic initial de conformité RGESN du site principal (ille-et-vilaine.fr) du Département d'Ille et Vilaine, mené en février 2023, a établi une note de F, soit 14% de conformité aux critères RGESN (hors hébergement).​

Après la définition de la stratégie d'écoconception des sites institutionnels, la note cible recherchée est A, soit 88% de conformité aux critères RGESN (hors hébergement). Cette note sera progressivement atteinte par l'ensemble des sites au fur et à mesure de leur refonte.​

L’outil Green IT Analysis a servi à l’évaluation d’un échantillon de pages et de parcours.​​

Améliorations identifiées​

  • Optimisation de la page "offres d'emploi"​.

  • Optimisation du module des sessions départementales et commissions permanentes. 

La méthode utilisée pour évaluer l’empreinte environnementale de chaque site s’appuie sur le référentiel Ecoindex proposé par le collectif GreenIT.fr. Il permet d’évaluer la performance de chaque site et est accessible au grand public.​

Cette évaluation se traduit par deux types d'indicateurs :​

La performance environnementale du site web. 

Cet indicateur positionne les différentes pages web du site sur une échelle normalisée allant de 0 à 100. La performance environnementale de chaque page est calculée à partir de données quantitatives objectives. Le score sur 100 est traduit par une note allant de A à G. A et 100 sont les plus hauts niveaux de performance environnementale atteignables. Les extrêmes de l'échelle (A,B et F,G) sont difficiles à atteindre car l'échelle respecte une courbe de Gauss. Environ 75 % des pages web testées se situent entre C et E, la moyenne étant à D, un note de C témoigne d'une performance environnementale supérieure à la moyenne.​

L'empreinte environnementale d'une page. 

Cette empreinte est matérialisée par deux indicateurs : la tension sur la ressource en eau exprimée via un indicateur de consommation d'eau douce (centilitres d'eau bleue) et la contribution au changement climatique exprimée via un indicateur de potentiel de réchauffement global ("global warming potential") exprimée en gramme équivalent CO2 (gCO2e). Ces deux indicateurs sont calculés à partir des résultats d'une Analyse du Cycle de Vie (ACV) multicritères.​

Afin de présenter les résultats, nous avons choisi d’évaluer 5 pages et 5 parcours usagers les plus fréquentés selon les recommandations de Green IT ( https://declaration.greenit.fr/).    
 

La synthèse présente 3 données : ​

  • La performance environnementale de la page ou du parcours​.

  • La consommation d’eau estimée (exprimée en litre)​.

  • L’émission de GES (en kilos équivalent CO2) liées au chargement d'une page web pour 1 utilisateur, et rapportée à 1 000 utilisateurs et son équivalent en nombre de km parcourus​.

L'analyse indiquée dans cette page est le fruit des mesures réalisées le 31 octobre 2023. Elle est susceptible d'évoluer : la quantification des impacts environnementaux présentée ci-dessous est une photographie réalisée à un instant T.  

Note Ecoindex : C avec un score de 61.  

L'ancien site du Département était d'index E pour un score de 36.  

Consommation d'eau moyenne rapportée à 1 000 personnes consultant une page du site (en litres) : 17,84 ( soit environ 2 packs d'eau)  

Émission de Gaz à Effet de Serre (GES) moyenne rapportée à 1 000 personnes consultant une page (kilos équivalent CO2) : 2,68 (soit un trajet d'environ 12 km en voiture à énergie thermique).  

Consommation d'eau rapportée à 1 000 personnes consultant cette page (en litres) : 16,5 (soit environ 2 packs d'eau minérale).  

Émission de gaz à effet de serre rapportée 1 000 personnes consultant cette page (kilos CO2e) : 2,48 (soit un trajet de 11 km en voiture à énergie thermique).  

 

Consommation d'eau rapportée à 1 000 personnes consultant cette page (en litres) : 16,4 (soit environ 2 packs d'eau minérale).  

Émission de gaz à effet de serre rapportée 1 000 personnes consultant cette page (kilos CO2e) : 2,46 (soit un trajet de 11 km en voiture à énergie thermique).  

 

Consommation d'eau rapportée à 1 000 personnes consultant cette page (en litres) : 21,9 (soit environ 2 packs d'eau minérale).  

Émission de gaz à effet de serre rapportée 1 000 personnes consultant cette page (kilos CO2e) : 3,28 (soit un trajet de 15km en voiture à énergie thermique).  

 

Consommation d'eau rapportée à 1 000 personnes consultant cette page (en litres) : 18,4(soit environ 2 packs d'eau minérale).  

Émission de gaz à effet de serre rapportée 1 000 personnes consultant cette page (kilos CO2e) : 2,76 (soit un trajet de 13 km en voiture à énergie thermique).  

 

Consommation d'eau rapportée à 1 000 personnes consultant cette page (en litres) : 16 (soit environ 2 packs d'eau minérale).  

Émission de gaz à effet de serre rapportée 1 000 personnes consultant cette page (kilos CO2e) : 2,4 (soit un trajet de 11 km en voiture à énergie thermique).  

Parcours n°1 : naviguer vers un article par le menu 


Objectif du parcours : trouver le numéro de téléphone ou un formulaire de contact pour poser une question au Département.  

Parcours cible (en passant par le pied de page du site) :  

https://www.ille-et-vilaine.fr/    

https://www.ille-et-vilaine.fr/vos-services/enfance-famille/maternite-petite-enfance  

https://www.ille-et-vilaine.fr/les-aides-du-departement/accompagnement-et-suivi-de-grossesse    

Consommation d'eau rapportée à 1 000 personnes consultant cette page (en litres) : 72,6 (soit 8 packs d'eau minérale).  

Émission de gaz à effet de serre rapportée 1 000 personnes consultant cette page (kilos CO2e) : 4,84 (soit un trajet de 22km en voiture à énergie thermique).  

 

Parcours n°2 : naviguer vers un article par la recherche

Objectif du parcours : trouver le numéro de téléphone ou un formulaire de contact pour poser une question au Département.  

Parcours cible (en passant par le pied de page du site) :  

https://www.ille-et-vilaine.fr/  

https://www.ille-et-vilaine.fr/search/article?keys=grossesse  

https://www.ille-et-vilaine.fr/les-aides-du-departement/accompagnement-et-suivi-de-grossesse  

Consommation d'eau rapportée à 1 000 personnes consultant cette page (en litres) : 72,4 (soit 8packs d'eau minérale).  

Émission de gaz à effet de serre rapportée 1 000 personnes consultant cette page (kilos CO2e) : 4,83 (soit un trajet de 22 km en voiture à énergie thermique).  

  

Parcours n°3 : naviguer vers inforoute

Objectif du parcours : trouver le numéro de téléphone ou un formulaire de contact pour poser une question au Département.  

Parcours cible (en passant par le pied de page du site) :  

https://www.ille-et-vilaine.fr/

https://www.ille-et-vilaine.fr/inforoute  

Consommation d'eau rapportée à 1 000 personnes consultant cette page (en litres) : 48,8 (soit 5 packs d'eau minérale).  

Émission de gaz à effet de serre rapportée 1 000 personnes consultant cette page (kilos CO2e) : 3,25  (soit un trajet de 15 km en voiture à énergie thermique).  

 

Parcours n°4 : Navigation directe vers un grand projet à la Une  

Objectif du parcours : trouver le numéro de téléphone ou un formulaire de contact pour poser une question au Département.  

Parcours cible (en passant par le pied de page du site) :  

https://www.ille-et-vilaine.fr/  

https://www.ille-et-vilaine.fr/les-grands-projets-du-departement/colleges  

https://www.ille-et-vilaine.fr/les-grands-projets-du-departement/colleges/renovation-du-college-le-chene-vert-bain-de-bretagne  

 

Consommation d'eau rapportée à 1 000 personnes consultant cette page (en litres) : 74,3 (soit 8 packs d'eau minérale).  

Émission de gaz à effet de serre rapportée 1 000 personnes consultant cette page (kilos CO2e) : 4,89  (soit un trajet de 23 km en voiture à énergie thermique).  

 

Parcours n°5 : Navigation vers une aide par le module Aide  

Objectif du parcours : trouver le numéro de téléphone ou un formulaire de contact pour poser une question au Département.  

Parcours cible (en passant par le pied de page du site) :  

https://www.ille-et-vilaine.fr/les-aides-du-departement  

https://www.ille-et-vilaine.fr/les-aides-du-departement?field_support_profile_target_id=52&field_thematic_target_id=43  

https://www.ille-et-vilaine.fr/les-aides-du-departement?field_support_profile_target_id=52&field_thematic_target_id=43  

https://www.ille-et-vilaine.fr/les-aides-du-departement/fonds-daide-aux-jeunes-faj  

Consommation d'eau rapportée à 1 000 personnes consultant cette page (en litres) : 102,3 (soit 11 packs d'eau minérale).  

Émission de gaz à effet de serre rapportée 1 000 personnes consultant cette page (kilos CO2e) : 6.81 (soit un trajet de 32 km en voiture à énergie thermique).  

 

Le projet départemental