Le Département d'Ille-et-Vilaine subit actuellement une usurpation d'identité. En utilisant le nom du site du Département ille-et-vilaine.fr, une anarque incite les usagers à cliquer sur un lien frauduleux pour leur soutirer de l’argent. Ce mail malveillant concerne l'achat de panneaux solaires. 

Ce mail propose de découvrir le montant d'aides et contient un lien qui utilise le nom du site du Département :

https://srv8-www.nous-vous-ille.fr/sites/nvi/files/styles/webp_convert/public/2024-03/Sans%20titre%201.jpg.webp?itok=WpEI50sO

Des usagers ont déjà signalé avoir reçu ce mail frauduleux. Dans ce mail reçu apparaissent le nom, prénom, code postal et numéro de téléphone du destinataire, ce qui peut inciter à cliquer. Si vous recevez ce mail, ne cliquez surtout pas sur le lien, restez vigilants.

Spam électronique, que faire ? - Assistance aux victimes de cybermalveillance

Notre monde est confronté à une situation de crise environnementale sans précédent dont les effets observables ne laissent aucun doute sur les conséquences désastreuses, déjà à l’œuvre et qui ne feront que s’amplifier dans les années à venir, pour l’être humain comme pour l’ensemble du vivant.

Conscient qu’il est de la responsabilité de chaque acteur – et en premier lieu des pouvoirs publics – de participer à la lutte contre le dérèglement climatique et à la protection du vivant, le Département prendra toute sa place dans cet élan en engageant de nouvelles transformations. Notre ambition est que la préservation de l’environnement et la protection des ressources deviennent des conditions incontournables dans la construction de nos politiques publiques.

Mobilités, habitat, patrimoine départemental, commande publique, protection de la biodiversité, agriculture et alimentation… constatant l’état d’urgence climatique, la collectivité départementale mobilisera tous les leviers à sa disposition pour engager et accompagner les transformations nécessaires des modes de vie et des usages, sur la base d’objectifs clairs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), de lutte contre l’artificialisation, de préservation des espaces naturels…

Concrètement, le Département engagera l’élaboration d’un plan de transition détaillant les ambitions et actions concrètes qu’il souhaite mener pour chaque politique afin de réduire ses émissions de gaz à effet de serre à la fin du mandat.

Nous encouragerons nos partenaires à s’engager avec nous dans cette voie et nous contribuerons à amplifier les mobilisations et les initiatives citoyennes qui participent au développement de ces transitions.

Le projet départemental