Haut de page
Espace naturel à Chartres-de-Bretagne

Lormandière : des fours à chaux et des orchidées

Orchidées sur le site de Lormandière à Chartres-de-Bretagne

Les fours à chaux de Lormandière se situent à Chartres-de-Bretagne, à 10 km au sud de Rennes.

Cet ancien site industriel, fait de pelouses, de prairies et de boisements, abrite 500 espèces végétales. Le sous-sol calcaire y a favorisé l'installation d'une flore particulière. Plus d'une vingtaine d'espèces rares sont présentes dont de très belles orchidées.
L’ancienne carrière accueille aujourd’hui un plan d’eau. Un sentier de découverte a été aménagé pour faire (re)vivre le patrimoine naturel et industriel.

Du calcaire à la chaux

Le site de Lormandière est connu pour son sous-sol calcaire, rare en Bretagne, qui lui valut d'être exploité à partir de 1853 pour fabriquer de la chaux. Au début du XXe siècle, la "Société des fours à chaux de Lormandière et de la Chaussairie réunies" constituait la plus importante entreprise de production de chaux en Bretagne.

Mais la chaux, c'est quoi au juste ? C'est le fruit de la calcination de roches calcaires. La chaux vive obtenue sert d'amendement agricole à partir du XIXe pour améliorer la qualité des terres acides. La chaux est également utilisée dans le bâtiment.
Fermé en 1938, le site industriel réhabilité constitue aujourd'hui un patrimoine industriel totalement intégré à l'environnement.

Des orchidées rares

Le site de Lormandière est classé Zone naturelle d'intérêt écologique, floristique et faunistique (ZNIEFF) car il abrite des plantes remarquables dont des orchidées rares : l'ophrys abeille, l'orchis pyramidal et l'orchis bouc.
 

Carte des espaces naturels départementaux

Voir en plein écran

 

Les espèces que vous pourriez croiser lors de votre balade

Le substrat calcaire de Lormandière a permis le développement d’une flore particulière, adaptée à ce type de milieu.
Les prairies, les boisements mais aussi les ruines et les décombres constituent autant de milieux propices à l’accueil d’une flore très variée. On y recense environ 500 espèces végétales dont la pimprenelle, l’origan commun, la cardère, l’astragale à feuille de réglisse, la clématite ou encore la centaurée scabieuse. Côté diversité, la faune est aussi bien servie. Près de 50 espèces d’oiseaux fréquentent régulièrement cette mosaïque de milieux. Citons la tourterelle des bois, le bruant zizi, le bouvreuil pivoine qui vont nicher dans les buissons et les boisements. Le renard et le lapin apprécient la végétation dense de Lormandière. Les chauves-souris telles que la barbatelle d’Europe profitent de l’accueil offert par les anciens bâtiments industriels.
 
Attention, certaines espèces sont protégées !
Les zones humides et le bocage abritent 11 espèces protégées de batraciens et de reptiles dont les tritons palmé et crêté, la rainette arboricole, la couleuvre à collier, la vipère péliade, le lézard vert…

Ensemble, préservons la nature

Le Département est propriétaire du site de Lormandière depuis 1988. Les premières interventions de débroussaillage, d’aménagement et de plantation ont permis de protéger le site, menacé par une végétation envahissante. En 2003, des orchidées ont été déplacées, avec leur sol, à l’occasion de travaux de sauvegarde du patrimoine industriel. Des espèces rares ont ainsi pu être sauvegardées. La condamnation des zones dangereuses et la création d’un sentier d’interprétation permettent d’accueillir le public tout en protégeant le milieu naturel, la flore et les paysages.

Infos pratiques

Accès : À partir de la D 837 qui relie Rennes à Chartres-de-Bretagne, prendre la route « Site des Fours à chaux ».
- Entre Chartres-de-Bretagne et Bruz, prendre la route de Lormandière.
- Accès possible depuis l’entrée nord du campus de Ker Lann (Bruz).
 
Coordonnées GPS : « Lormandière, Chartres-de-Bretagne » ou Long. : -1,723 – Lat. : 48,050.

Temps moyen pour parcourir le sentier de découverte : 1 h.
 

Télécharger le dépliant d'information :

Vous découvrirez le site naturel de Lormandière par vous-même très facilement

Dès le parking, le parcours est ponctué de panneaux d’information sur l’histoire industrielle du site et son patrimoine naturel. Vous saurez tout de son intérêt géologique et botanique en suivant le sentier pédagogique conçu par le Département et le laboratoire d’écologie végétale de l’Université de Rennes 1.

Autres espaces naturels départementaux à proximité

Le saviez-vous ?

L’Ille-et-Vilaine recèle un patrimoine naturel d’une qualité et d’une diversité exceptionnelles. Zones humides, tourbières, landes, vallées, falaises, boisements…
Il existe aujourd’hui une cinquantaine d’espaces naturels départementaux protégés par le Département et ouverts au public. Préserver, valoriser ces sites particulièrement sensibles et permettre au public d’en découvrir les richesses font partie des priorités du Département d’Ille-et-Vilaine.

Pour plus d’informations, demandez la carte des espaces naturels départementaux : environnement@ille-et-vilaine.fr