Le Département d'Ille-et-Vilaine subit actuellement une usurpation d'identité. En utilisant le nom du site du Département ille-et-vilaine.fr, une anarque incite les usagers à cliquer sur un lien frauduleux pour leur soutirer de l’argent. Ce mail malveillant concerne l'achat de panneaux solaires. 

Ce mail propose de découvrir le montant d'aides et contient un lien qui utilise le nom du site du Département :

https://srv8-www.nous-vous-ille.fr/sites/nvi/files/styles/webp_convert/public/2024-03/Sans%20titre%201.jpg.webp?itok=WpEI50sO

Des usagers ont déjà signalé avoir reçu ce mail frauduleux. Dans ce mail reçu apparaissent le nom, prénom, code postal et numéro de téléphone du destinataire, ce qui peut inciter à cliquer. Si vous recevez ce mail, ne cliquez surtout pas sur le lien, restez vigilants.

Spam électronique, que faire ? - Assistance aux victimes de cybermalveillance

Typique des boisements du grand Ouest, le bois de Rumignon recouvre une crête de 145 m qui sépare les bassins versants du Couesnon au nord et de Vilaine au sud.

Photo du Bois de Rumignon avec un cerf en premier plan
© E.Berthier

Qu’est-ce qui fait la particularité de ce bois ?

Situé à 3 km de Saint-Aubin-du-Cormier, le site fait partie du massif forestier des Marches-de-Bretagne.

Des pierres taillées et une trentaine de haches témoignent d’une occupation humaine ancienne du bois de Rumignon, à l’époque du Néolithique puis de l’âge de Bronze.
La forêt abrite le site de la Roche piquée, un groupe de rochers de grès aux parois abruptes qui offre une atmosphère douce et apaisante. La topographie particulière du lieu, classé monument naturel à caractère artistique depuis 1911, est source de quelques légendes et superstitions.
L’une d’elles raconte que des crapauds géants garderaient un fabuleux trésor sous la roche…

L’histoire du bois de Rumignon

Lieu de randonnée très apprécié, le bois de Rumignon est relié au parc du château de Saint-Aubin-du-Cormier par le GR 37. Le château médiéval fut pendant plusieurs siècles l’un des symboles de l’indépendance de la Bretagne. Autrefois composé de dix tours formant un vaste enceint, le château fut détruit en 1490 par le roi Charles VIII qui fit couper le donjon en deux.

Quelles espèces peut-on croiser lors d’une balade ?

Le bois de Rumignon constitue un boisement mixte de feuillus et de résineux. Le châtaignier, le chêne, le hêtre, le pin sylvestre mais aussi le houx, la fougère et l’ajonc d’Europe s’y plaisent. Les mousses et les lichens sont présents en nombre sur la Roche piquée. Le chemin qui parcourt le site offre un bel aperçu du puzzle bocager environnant (cultures, prairies, haies…).

La présence de bois mort est propice au développement des insectes et ainsi à l’alimentation des oiseaux, en particulier le pic épeiche, le grimpereau, la sitelle torchepot. Tout comme la buse variable ou la chouette hulotte, le pinson des arbres ou le rouge-gorge, de discrets mammifères – tels le chevreuil, l’écureuil et le blaireau – sont aussi les hôtes de ces bois.

Avec le bourg et les ruines du château, le bois de Rumignon fait partie d’un écosystème très favorable aux chauves-souris. Près de 15 espèces ont été répertoriées sur place sur les 22 espèces dénombrées en Bretagne.

Carte des espaces naturels départementaux

Ouvrir

Infos pratiques

  • Accès : En voiture : Parking le long de la route départementale 103 entre Saint-Jean-sur-Couesnon et Livré-sur-Changeon.
  • À pied : GR37 à partir du château de Saint-Aubin-du-Cormier.
  • Coordonnées GPS : « La layée, Saint-Aubin-du-Cormier » ou Long. : - 1,362 ; Lat. 48,259
  • Temps de parcours moyen de la balade : 1 heure 30.
  • Difficulté : facile. 
  • Une chasse au trésor est proposée pour découvrir le site de manière ludique. Plus d’information sur www.tresorsdehautebretagne.fr. Le nom de la cache à renseigner est « Saint-Aubin ».

Pour plus d'informations touristiques

Sites remarquables, balades et randonnées, expériences à vivre, offre de loisirs, hébergements… Toutes les richesses du territoire et toute l'offre touristique du département sont à retrouver sur le site Ille-et-Vilaine Tourisme.

Vos Contacts

Service patrimoine naturel