Haut de page
Espace naturel à Marpiré, Châteaubourg, La Bouëxière, Saint-Jean-sur-Vilaine

La forêt de la Corbière, une incroyable biodiversité

Forêt de la Corbière et son étang à Marpiré

Un magnifique site boisé, des ruisseaux nombreux, un très bel étang… Bienvenue dans la forêt de la Corbière.

À dix minutes de Châteaubourg, cet espace naturel protégé par le Département d’Ille-et-Vilaine abrite une incroyable biodiversité.
Le temps d’une promenade en famille ou entre amis, profitez du circuit de découverte aménagé à travers les 630 hectares du site. Les naturalistes avertis apprécieront aussi.
Bonne balade !

De l'eau, du bois et du schiste noir

Dans la forêt de la Corbière, vous êtes au coeur du massif forestier de Chevré. Au Moyen-Âge, ce massif étendu aux forêts de Rennes, de Liffré et de Saint- Aubin-du-Cormier formait un ensemble forestier important.

Des fouilles archéologiques récentes ont été réalisées. Verdict ? Les hommes occupaient déjà le site au Néolithique entre – 2 000 et – 3 500 avant J.-C. Depuis cette date, la forêt a toujours été exploitée, en particulier pour son bois. D’anciens chemins bordés de haies confirment la présence ancienne  des hommes venus chercher de quoi se chauffer, construire ou fabriquer des outils ou des tonneaux de vin.

L'étang de la Corbière

Il était utilisé comme réserve d’eau. On y pêchait. La roue du moulin fournissait l’énergie nécessaire pour fabriquer du pain.
Longtemps propriété privée, le site était aussi une réserve précieuse de schiste noir. La roche a été exploitée pour construire les chemins de Marpiré ou façonner les ardoises des toitures des maisons de la région
 

Carte des espaces naturels départementaux

Voir en plein écran

 

Les espèces que vous pourriez croiser lors de votre balade

Une mosaïque de milieux naturels qui abrite une faune et une flore d’exception
Boisements, sous-bois, landes, zones humides… Chaque milieu naturel héberge des espèces protégées. Les rapaces, comme la buse variable, nichent dans les résineux. Les pics et les martres se cachent dans les arbres morts. Les fauvettes, les renards et les blaireaux se promènent dans les sous-bois. Et cette queue qui plonge dans la mare ? Sans doute un triton.
 
La forêt de la Corbière est peuplée de nombreuses espèces de mammifères, d’amphibiens et d’oiseaux dont une cinquantaine est protégée. Les chauves-souris apprécient l’endroit. Le site accueille de beaux spécimens de chênes pédonculés et sessiles, de hêtres, de pins maritimes… Mais aussi des jacinthes des bois, des fougères, des iris… Ne cueillez pas le fragon petit-houx : l’espèce végétale est protégée. Et tout ce bois mort, il sert à quoi ? C’est la nourriture d’une armée d’insectes qui le transforment en nutriments dont se nourrissent les arbres. Le lucane cerf-volant est l’un de ces insectes utiles.
 
Attention, certaines espèces sont protégées !
Depuis de nombreuses années, la forêt de la Corbière accueille une population importante de bécasses des bois en hiver. Et on ne la chasse pas ici !
 

Ensemble, préservons la nature

La forêt de la Corbière a été achetée par le Département d’Ille-et-Vilaine en 2002 dans le cadre de sa politique de préservation des espaces naturels. En partenariat avec l’Office national des forêts (ONF), un document de gestion durable de la forêt organise la sylviculture sur ce site. Objectif : allier préservation de la biodiversité, accueil du public et production de bois. Une équipe d’agents départementaux est dédiée au site. Une aire de stationnement naturelle et un circuit de découverte ont été créés en 2009 afin de permettre l’accueil du public.
 

Infos pratiques

Accès : En voiture, par la RD 29 qui relie Marpiré à Broons-sur-Vilaine ou la RD 95 qui relie La Bouëxière et Châteaubourg.

Coordonnées GPS : "La Corbière, Marpiré",  ou Long. : -1,374 - Lat. 48,137.

Temps de parcours moyen de balade : 3,5 km, 1 heure.

Difficulté : facile.

 

Télécharger le dépliant d'information :

La présence humaine à Corbière

Et si vous suiviez le sentier de découverte pour connaître l’histoire des hommes qui ont fait la forêt ? Il y a quarante ans encore, des charbonniers, des cercliers, des carriers et des bûcherons exploitaient ses ressources.
 

Un circuit pédestre aménagé

Un circuit pédestre aménagé (3,5 km) permet de découvrir le site en préservant les zones sensibles. Jalonnée de 14 bornes explicatives, la balade de 3,5 km vous conduira autour de l’étang jusqu’aux ruines de l’ancienne maison du garde forestier. En 1979, elle était encore habitée.

Autres espaces naturels départementaux à proximité

Le saviez-vous ?

L’Ille-et-Vilaine recèle un patrimoine naturel d’une qualité et d’une diversité exceptionnelles. Zones humides, tourbières, landes, vallées, falaises, boisements…
Il existe aujourd’hui une cinquantaine d’espaces naturels départementaux protégés par le Département et ouverts au public. Préserver, valoriser ces sites particulièrement sensibles et permettre au public d’en découvrir les richesses font partie des priorités du Département d’Ille-et-Vilaine.

Pour plus d’informations, demandez la carte des espaces naturels départementaux : environnement@ille-et-vilaine.fr

Pour plus d'informations touristiques

Sites remarquables, balades et randonnées, expériences à vivre, offre de loisirs, hébergements… Toutes les richesses du territoire et toute l'offre touristique du département sont à retrouver sur le site Ille-et-Vilaine Tourisme bretagne35.com