Haut de page
Espace naturel à Epignac - Broualan - La Boussac

Le parc de la Higourdais, des étangs en cascade

Le parc de la Higourdais à Epignac

À 15 km de la baie du Mont-Saint-Michel, le parc de la Higourdais est niché au creux d’une vallée boisée.

Etendu sur trois communes, le site offre à ses visiteurs deux étangs en cascade dans un écrin de verdure, traversé par de nombreux chemins creux.
Bonne balade !

La Vierge et les Chouans

Le patrimoine bâti de ce site présente deux bâtiments (le moulin et le fournil) qui faisaient partie des dépendances du Manoir de la Higourdais. Au XVe siècle, la famille « Le Diable » habitait ce manoir, aujourd’hui disparu. Elle changea son nom malheureux pour celui de « Marie de la Higourdais ». Cette famille offrit à la paroisse un bas-relief représentant la mort de la Vierge. Classée à l’inventaire des monuments historiques, la pièce religieuse est toujours visible dans l’église d’Epiniac. De gros blocs granitiques affleurent sur les bords du ruisseau. L’un d’eux porte le nom de « table des Chouans ». Le rocher aurait accueilli à maintes reprises les réunions des insurgés royalistes.

Le coin des sabotiers

Jusqu’au XIXe siècle, des sabotiers itinérants s’installaient dans les bois. Ils logeaient avec leur famille dans des huttes qu’ils construisaient sur place. Le sabot était traditionnellement fabriqué à partir de bois de hêtre, facile à travailler. Les sabotiers se déplaçaient au gré des coupes et de la production. Au cœur du parc, un moulin restauré par le Département accueille une colonie de chauves-souris. Il est fermé au public pour garantir leur tranquillité. Près du parking, un ancien fournil couvert en chaume a été réhabilité par le Département.

 

Carte des espaces naturels départementaux

Voir en plein écran

 

Les espèces que vous pourriez croiser lors de votre balade

Sur les versants boisés grandissent des chênes, des hêtres, des châtaigniers, des noisetiers, des saules marsaults ou encore des aulnes glutineux.
Les rives des ruisseaux sont le domaine de la fougère « langue de cerf ». Sur les rochers pousse la petite plante joliment appelée nombril de Vénus. Les sous-bois accueillent la jacinthe des bois et le géranium herbe à Robert. En aval et en amont, le lychnis fleur de coucou et la ficaire fausse-renoncule fleurissent sur les prés humides. À l’automne, des plantes rares - tel le souchet brun - poussent sur les vases des étangs.
Les étangs sont le refuge des anguilles, des gardons, des carpes. Des animaux plus discrets sont présents dans les mares : le triton marbré, la salamandre, la grenouille verte. Les oiseaux comme la bergeronnette des ruisseaux et la bouscarle de Cetti affectionnent ces milieux humides.
Sur les pentes boisées, on observe quelques discrets mammifères tel que l’écureuil ou le chevreuil et aussi des oiseaux, comme la sitelle torchepot et les pics. Outre les oiseaux migrateurs dont le gobemouche gris ou l’hirondelle rustique, onze espèces de chauvesouris fréquentent les lieux parmi lesquelles le petit rhinolophe et le grand murin.
 
Attention, certaines espèces sont protégées !
Le parc de la Higourdais abrite de nombreuses espèces animales dont certaines sont protégées comme le campagnol amphibie, le triton alpestre ou encore le petit rhinolophe, chauve-souris présente dans le moulin.

Ensemble, préservons la nature

Depuis 1988, le Département d’Ille-et-Vilaine est propriétaire du parc de la Higourdais, ouvert au public dans le respect de son caractère naturel et de sa biodiversité. En charge de son entretien, la collectivité a réhabilité une chaumière à proximité de l’aire de stationnement. Le moulin restauré est fermé au public pour ne pas déranger la colonie de chauves-souris qui y a élu domicile. Des animations pédagogiques sont organisées régulièrement pour sensibiliser les collégiens à la préservation de l’environnement.

Informations pratiques

Accès : En voiture par la D85 qui relie Epiniac à Cuguen.

Coordonnées GPS : « La Pompe, Epiniac » ou Long. : - 1,692 et Lat. : 48,480

Temps de parcours moyen de la balade : 1 h 30.

Difficulté : Facile ; un balisage jaune de petite randonnée (PR) fait le tour du site : 7,5 km.

Télécharger le dépliant d'information :

Autres espaces naturels départementaux à proximité

Le saviez-vous ?

L’Ille-et-Vilaine recèle un patrimoine naturel d’une qualité et d’une diversité exceptionnelles. Zones humides, tourbières, landes, vallées, falaises, boisements…
Il existe aujourd’hui une cinquantaine d’espaces naturels départementaux protégés par le Département et ouverts au public. Préserver, valoriser ces sites particulièrement sensibles et permettre au public d’en découvrir les richesses font partie des priorités du Département d’Ille-et-Vilaine.

Pour plus d’informations, demandez la carte des espaces naturels départementaux : environnement@ille-et-vilaine.fr